19 ans après Guéi l´urgence en Côte-d’Ivoire ne serait-il pas de créer main dans la main un pacte social nouveau ?

Il y a exactement 19 ans, un « père Noël en treillis », le général Robert Guei, balayait le régime d’Henri Konan Bédié et mettait fin à une période de 33 ans caractérisée par la domination quasi-absolue de l’ex parti unique sur la scène politique ivoirienne. On entrait dans une ère dont on n’imaginait pas qu’elle serait aussi violente et chaotique qu’elle n’a cessé d’être depuis. Elle a exacerbé les vices du parti unique, c’est-à-dire réparti la violence et les prédations dans un oligopole politique, dans une triade immorale fonctionnant selon le principe de la désignation et de l’exclusion d’un vilain petit canard. RDR et FPI contre PDCI (qui en tomba et en bava), PDCI et RDR contre FPI (qui en tomba et se dispersa).

Comme dans une folle sarabande, il est désormais proposé une alliance PDCI et FPI contre RDR (qui dans un délai plus ou moins court en tombera et le paiera). Le problème est donc le système politique qui fonctionne selon ce cycle d’alliances et de mésalliances fondées sur des demi-divinités indétrônables. Il faut peut-être imaginer un système fondé sur des majorités d’idées pouvant bouger sur tel ou tel sujet, remettant les projets au premier plan et non les fameuses demi-divinités. Il faut peut-être imaginer un système parlementaire avec proportionnelle intégrale afin que les bonnes idées minoritaires soient enfin représentées dans les institutions.

Cette période engagée le 24 décembre 1999 a également exacerbé l’extraversion politique et économique de la Côte d’Ivoire pour son plus grand malheur. L’urgence devrait être justement de créer main dans la main un pacte social nouveau, et un agenda s’imposant aux impérialismes. C’est ainsi qu’au lieu d’en appeler à la geste de Nelson Mandela en Afrique du Sud, il faut peut-être regarder avec plus de finesse comment les Kenyans ont décidé d’en finir avec la Cour pénale internationale. Ils ont tout juste créé un ordre politique interne qui la mettait dans l’impossibilité de continuer à vendre son récit de leur propre histoire.

Tambou Tchagain

Author: La Rédaction