Autonomisation des femmes et dividende démographique: Le communiqué final du Forum Swedd à Abidjan en Côte-d’Ivoire

Nous, Ministres, Membres du Comité Régional de Pilotage du Projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) réunis à Abidjan, République de Côte d’Ivoire les 17 et 18 Décembre 2018, dans le cadre du Forum de Partenariats Public-Privé,

Reconnaissons que depuis le début des années 2000, plusieurs pays africains enregistrent des taux de croissance économique appréciables avec une amélioration de la gouvernance et du climat des affaires avec comme corollaires : un recul net de la pauvreté, une baisse de la mortalité maternelle et infantile, des progrès notables dans l’éducation primaire et une réduction des inégalités de genre,

Reconnaissons que certains de nos pays affichent désormais une ambition légitime de réduire la pauvreté qui touche toujours 30 à 60% des populations et devenir des pays émergents à l’horizon 2030.

Reconnaissons que les principaux défis à relever en matière de réduction de la pauvreté et de développement par la capture du Dividende Démographique dans la région du sahel demeurent les taux de croissances démographiques élevés en raison des niveaux de fécondité qui figurent parmi les plus élevés au monde,

Apprécions l’importance des récents travaux de renforcement des capacités des cadres et leaders d’organisations féminines, de jeunesses et religieuses des pays partenaires du SWEDD ; le renforcement de la redevabilité à travers la mise en place des mécanismes de suivi et d’évaluation des indicateurs de développement durable, particulièrement par la mise en place d’Observatoires Nationaux du Dividende Démographique (ONDD) par nos Etats avec l’appui technique et financier de l’UNFPA et de la Banque Mondiale,

Reconnaissons que le Partenariat Public Privé est indéniablement un maillon essentiel à la réalisation des sept aspirations de l’agenda 2063 de l’Union Africaine,

Mesurons le rôle clé du secteur privé dans la mobilisation des investissements en lien avec le dividende démographique, dans les domaines spécifiques de la santé et de l’éducation pour favoriser l’autonomisation des jeunes, des filles et des femmes.

Reconnaissons l’urgence du besoin d’une approche commune au sein du Sahel, pour apporter des solutions idoines à la problématique du Dividende Démographique à travers le développement du capital humain par une éducation de qualité ; des systèmes résilients de santé pouvant favoriser la réduction de la mortalité maternelle et infantile ; la création des emplois rémunérateurs et décents pour les jeunes et les femmes ; et plus spécifiquement, la contribution significative à l’autonomisation des femmes et des filles.

De ce qui précède :

– Adoptons le principe de la mise en place du Forum de Partenariats Public-Privé entre les Gouvernements des pays SWEDD, les Partenaires Techniques et Financiers et les entités du secteur privé ;

– Affirmons l’importance de concrétiser le potentiel de croissance économique inclusive liée à l’investissement dans le capital humain, à travers l’élaboration d’un plan d’action pour traduire en actes concrets les résolutions de la réunion d’Abidjan ;

– Demandons au Comité Régional de Pilotage, à l’UNFPA, à l’OOAS et à la Banque Mondiale de faciliter le dialogue inter pays et avec le secteur privé en vue de l’organisation dans de meilleurs délais, de la table ronde pour la mobilisation des ressources financières en faveur de l’autonomisation, l’éducation, la santé maternelle et infantile et la création d’emplois décents ;

– Confirmons l’engagement des pays à investir davantage pour l’autonomisation des femmes et la capture du dividende démographique,

– Sollicitons l’appui continu de la Banque Mondiale, de l’UNFPA et de l’OOAS dans l’accompagnement des pays pour la mise en œuvre de la feuille de route au niveau sous régional et dans les Etats membres,

Remercions les Etats membres pour leur soutien au processus et leur engagement,

Remercions la Banque Mondiale, l’UNFPA et l’OOAS pour l’appui financier et technique, GBC Health et l’ensemble des entités du secteur privé pour leur participation active dans cette initiative,

Enfin remercions la Côte d’Ivoire pour son leadership, l’accueil chaleureux de sa population et l’organisation réussie par les autorités hôtes de cette importante réunion régionale.

Fait à Abidjan le 18 Décembre 2018

A signé :

Adama Tiemoko Diarra

Ministre du Plan et de l’aménagement du territoire du Mali

Président du Comité Régional de Pilotage

Author: La Rédaction