Ouattara menaçant envers Soro en Côte-d’Ivoire: « RHDP unifié ou démission de la présidence de l’Assemblée »

Alassane Ouattara aurait demandé à Soro Guillaume de clarifier sa position vis à vis du RHDP. Selon la LC Ouattara aurait lancé cet ultimatum à Soro durant leur récente rencontre tenue à Abidjan, à la veille de la cérémonie de présentation de vœux au Palais présidentiel d’Abidjan.

La lettre du Continent
L’ultimatum d’Alassane Ouattara à Guillaume Soro

Après de nombreux reports, une rencontre entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro a finalement abouti. Celle- ci s’est déroulée le 5 janvier, à Abidjan. L’entretien, initialement calé pour la fin décembre avant d’être reporté en raison de l’agenda des deux protagonistes, a abordé la question centrale du positionnement du président de l’Assemblée nationale pour la présidentielle de 2020.
Dans une atmosphère glaciale, le chef de l’Etat ivoirien a notamment demandé à l’ancien chef rebelle de clarifier rapidement son choix en rejoignant le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le nouveau parti unifié dont le congrès constitutif se tiendra le 26 janvier dans la capitale économique ivoirienne.
Selon nos informations, Guillaume Soro a demandé un temps de réflexion pour apporter sa réponse, sachant qu’il effectue depuis plusieurs mois un rapprochement avec Henri Konan Bédié (« HKB »), le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), lequel refuse de s’associer au RHDP (LC n°790 et LC n°791). Guillaume Soro aurait plus ou moins été invité à démissionner de sa fonction dans l’hypothèse de son refus d’adhérer à la majorité présidentielle.
© Copyright La Lettre du Continent.

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Ouattara menaçant envers Soro en Côte-d’Ivoire: « RHDP unifié ou démission de la présidence de l’Assemblée »

  1. les mêmes journaux nous disent que la rencontre entre les deux personnalités est secret.donc pas de témoins. or tout le monde sait que la lettre du continent n’a jamais voulu d’une réconciliation entre les deux.la LC n’a t’elle pas été attaqué par le régime pour fausse info.ce qui est navrant les journaux sans chercher à vérifier les infos les balances comme si à nous lecteurs de chercher à vérifier.tellement on croit aux écrits es journaux rédigés par les « blancs ». la cote d’ivoire le pays des rumeurs

Laisser un commentaire