Avant le congrès constitutif du 26 janvier Méambly et ses députés intègrent le groupe parlementaire Rhdp

C’est fait ! Le groupe parlementaire Agir pour le peuple, présidé par Méambly Tié Evariste Édouard, a intégré, avec 6 de ses députés, le groupe parlementaire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Cette adhésion a été officialisée au cours du séminaire-atelier organisé, les 11, 12 et 13 janvier 2019, à Grand-Bassam, par le groupe parlementaire du Rhdp. Cet acte intervient avant le congrès constitutif du Rhdp prévu le 29 janvier prochain. Et, il est conforme à l’engagement que Méambly Evariste a pris depuis un moment.

En effet, après deux séances de travail avec le ministre Cissé Ibrahima Bacongo, Directeur de cabinet du président du Rhdp, Alassane Ouattara, le député de Facobly et président du parti politique Agir pour le peuple (App) avait formalisé, vendredi 7 décembre 2018, son adhésion au parti unifié Rhdp par une déclaration solennelle. Pour lui, le Rhdp est le parti de la paix et du développement vrai de la Côte d’Ivoire avec le président Alassane Ouattara. Ainsi qu’il l’a expliqué sur sa page Facebook, le vendredi 11 janvier 2019, il ne pouvait d’ailleurs être ailleurs. « Je suis le petit fils de Kuisson Keletigui, un compagnon du père de la nation, Félix Houphouët Boigny et 19e membre fondateur du Pdci-Rda. C’est grâce à ce grand homme que nous avons bénéficié du goudron d’Abidjan à Facobly dans le Guemon. Lors de ses obsèques, le président Houphouët est venu à Tieni-Siably, mon village. Alors je ne peux en aucun cas être en marge de l’houphouétisme car je l’ai dans le sang… », a souligné Méambly Evariste. « Donc partout où j’entendrai le nom d’houphouët Boigny, je serai présent. J’ai l’houphouétisme dans mon sang et je suis né un 16 octobre et Felix Houphouët Boigny est né un 18 octobre. N’est-ce pas une coïncidence divine ? », a-t-il indiqué.

De plus, lors de la présidentielle de 2015, Méambly Evariste a permis, en sa qualité de Directeur régional de campagne adjoint dans le Guemon du candidat du Rhdp, le président Alassane Ouattara, aux côtés de sa soeur, la ministre Anne Désirée Ouloto, la Directrice régionale de campagne du Guemon, à l’actuel chef de l’Etat de gagner dans la région avec 73% de voix là où il avait en 2010, 12% de voix.

Faut-il le relever, les régionales partielles du samedi 16 décembre 2018 dans le Guemon démontrent que Méambly Evariste est la 2e force dans le Guemon avec 31% de voix pour une population avoisinant 1 100 000 habitants. Il a gagné à Semien, à Facobly, à Kouibly et dans le grand canton de Bangolo, le Zarabahon où il a remporté le scrutin dans 23 localités sur 25. Avec cette assise, il peut travailler à ramener tout cet électorat au Rhdp.

En outre, Méambly Tié Evariste intègre le Rhdp parce qu’il est le père de la proposition de loi d’amnistie -qui a été déjà votée par le Parlement après l’ordonnance prise par le président Ouattara le 6 août 2018 – et de la proposition de loi d’indemnisation des victimes des crises ivoiriennes. Pour lui, il est important de faire passer maintenant la proposition de loi d’indemnisation des victimes des crises ivoiriennes avec les 2/3 du Parlement (164 députés sur 253) dont le groupe parlementaire Rhdp dispose aujourd’hui.

Autre élément, l’ex-président du Conseil régional du Guemon, Méambly Evariste, veut, qu’après la sortie de prison du président Gbagbo, il retrouve son pays, la Côte d’Ivoire. Et qu’ensemble avec les présidents Ouattara et Bédié, ils puissent, main dans la main, aller, les trois, sur la tombe du président Félix Houphouët Boigny, à Yamoussoukro, et sceller la vraie réconciliation pour une Côte d’Ivoire de paix totale pour maintenant et pour toujours. En tout cas, c’est le vœu le plus ardent de Méambly Evariste en ce début d’année 2019. D’ailleurs, il promet de travailler dorénavant pour que le président Ouattara soit le premier de l’Etat ivoirien à avoir le Prix Nobel de la paix.

Source : Service communication de Méambly

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire