Sept jours après le putsch foiré d’Ondo Obiang, Ali Bongo quitte Rabat pour Libreville

Sept jours après le putsch foiré d’Ondo Obiang, Ali Bongo quitté Rabat pour Libreville

Le président Ali Bongo Ondimba rejoindra Libreville dans la nuit de lundi à mardi. En convalescence à Rabat depuis fin novembre, le président gabonais doit assister, au Gabon, à la prestation de serment du nouveau gouvernement.

Les préparatifs allaient bon train depuis plusieurs jours. Ali Bongo Ondimba (ABO) a finalement décidé de quitter Rabat pour Libreville, lundi 14 janvier au soir, sur les conseils du roi du Maroc, Mohammed VI, dont il est proche. Son avion, mis à disposition par le royaume, a décollé à 20h25 (heure locale). ABO est attendu dans la capitale gabonaise dans les prochaines heures.

Le chef de l’État gabonais, qui a nommé le 12 janvier un nouveau Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a prévu d’assister à la prestation de serment du gouvernement. Julien Nkoghe Bekale, ainsi que son ministre des Affaires étrangères, Abdu Razzaq Guy Kambogo, jusqu’ici ambassadeur du Gabon au Maroc, l’accompagnent dans l’avion.

Stopper les rumeurs

(…)

L’article entier sur Jeune-Afrique

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire