Libération de Gbagbo et Blé Goudé en Côte d’Ivoire: 1.500 policiers et gendarmes mobilisés pour prévenir des débordements

Près de 1.500 policiers et gendarmes ont été mobilisés à Abidjan pour prévenir d’éventuels débordements après le verdict de la Cour pénale internationale qui doit rendre mardi sa décision sur une demande de non-lieu et de libération provisoire de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son co-accusé, son ex-ministre Charles Blé Goudé, ont confié des sources sécuritaires à ALERTE INFO.

La décision de la CPI est particulièrement attendue en Côte d’Ivoire, en particulier chez les partisans des deux hommes, poursuivis pour crimes contre l’humanité commis dans le cadre des violences postélectorales entre décembre 2010 et avril 2011. Leur procès dure depuis janvier 2016.

Le 14 décembre, plusieurs milliers de personnes avaient manifesté leur joie, à Abidjan, après des rumeurs faisant état de la libération de l’ancien président.

Alerte Info

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire