Scène Historique en RDC

Pour la 1ère fois depuis son indépendance, le 30 juin 1960, le Congo (aujourd’hui RDC) a assisté, ce 24 janvier 2019, à la première passation des charges entre le chef de l’État sortant, Joseph Kabila, et le nouveau président de la République, Félix Tshisekedi.
.

Événement d’autant plus historique que:

– La présidentielle, prévue en 2016, a été reportée à plusieurs reprises;

– Kabila, soupçonné de vouloir manipuler la Constitution pour un troisième mandat, a renoncé à être candidat à sa réélection;

– Les Institutions de la RDC se sont montrées fortes; elles n’ont pas cédé aux injonctions et pressions de la France, la SADEC, l’Union européenne et l’Union africaine.

Toutes ces nation et organisations (régionale, européenne et africaine), vaincues par la détermination des Congolais, se sont alignées pour finalement accepter la victoire de Félix Tshisekedi.

Cet exemple démocratique fera-t-il tache d’huile, en 2020, dans un pays, la Côte d’Ivoire, où coups d’État, violences politiques, faiblesse des Institutions et troubles l’ont sevré de telles scènes de « démocratie apaisée » depuis la mort d’Houphouët-Boigny en décembre 1993!? Croisons les doigts.

F. M. B.

Author: La Rédaction