Yasmina Ouégnin et de grandes entreprises font venir des chirurgiens en Côte-d’Ivoire pour opérer gratuitement des malades du Noma

Dr Ali Bourgi et des membres de la mission de l’Ong  »sourire un jour »

Humanitaire – Des chirurgiens à Abidjan pour opérer gratuitement des malades du Noma (déformation du visage)

Le Noma, cette maladie qui dévore le visage en détruisant les tissus mous et osseux généralement chez les enfants à bas âge mais aussi chez des personnes adultes, n’a d’autre remède que la chirurgie réparatrice. A la tête de la ‘’sixième mission humanitaire de chirurgie réparatrice faciale’’, le docteur Ali Bourgi, fondateur de la clinique La Rochelle et secrétaire général de l’Ong ‘’Sourire un jour’’ a longuement parlé de cette maladie, jeudi lors d’une rencontre avec la presse à l’hôtel Pullman au Plateau.

Dans son exposé-plaidoyer en présence de la communauté des donateurs et des bénévoles de son Ong, le chirurgien a expliqué le bien-fondé de cette sixième mission qui vient changer la vie des malades qui souffrent de leur isolement, généralement assimilés à des sorciers dans nos contrées.

Le Noma, dit-il, est une maladie de la pauvreté, conséquence du manque d’hygiène et de la malnutrition. Dans 90 % des cas, ajoute-t-il, les enfants décèdent d’anémie et de complications infectieuses, les mâchoires s’accolent et ils ne peuvent plus s’alimenter. La prise en charge coûte si cher que Dr Bourgi a eu cette idée salvatrice de recourir à de bonnes volontés pour lutter contre ce mal des zones tropicales. Depuis lors, révèle Dr Bourgi, ce sont 190 interventions chirurgicales qui ont été effectuées sur des malades en Côte d’Ivoire. Ce chiffre représente, selon lui, un tiers des malades de Noma.

Pour cette 6e mission en terre ivoirienne, ce sont des chirurgiens, des anesthésistes, des infirmiers et des bénévoles, toutes activités cessantes qui sont venus de la France et de la Côte d’Ivoire pour opérer des malades. 8 cas seront traités par jour. Des opérations qui durent souvent entre 8 et 9 heures.

Des malades déjà pris en charge ou en cours de traitement ont été présentés au public. Parmi eux, deux dames qui étaient atteintes de graves tumeurs et qui par l’action de l’Ong ont retrouvé le sourire et sont aujourd’hui mères au foyer. Chose qui était inimaginable chez elles dans un passé récent.

Pour ce faire, il a fallu mobiliser beaucoup d’argent et Dr Bourgi n’a pas manqué d’exprimer toute sa gratitude à la communauté des donateurs composée de personnes de bonne volonté comme les épouses des ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire et de grandes entreprises installées en Côte d’Ivoire, en particulier Prosuma et Cargill. La députée de Cocody Yasmina et son père Ouégnin sont également au nombre de ceux qui soutiennent permanemment cette action humanitaire.

‘’Tout ne doit pas être politique. Pendant que nous sommes accrochés à des débats politiques, les gens meurent sans soutien. Nous devons arrêter et penser à ceux qui souffrent’’, a glissé Yasmina sans autre commentaire.

SD à Abidjan
sdebailly

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Yasmina Ouégnin et de grandes entreprises font venir des chirurgiens en Côte-d’Ivoire pour opérer gratuitement des malades du Noma

  1. @Srika dit toujours qu’on n’a pas besoin d’être politicien AU POUVOIR avant d’aider sa population…. Bill Gates n’a jamais voulu etre le PR des USA et pourtant il est semblable á un Dieu-terrien.

Comments are closed.