Côte-d’Ivoire: « Je ne répondrai pas aux attaques gratuites »des cadres du RHDP, affirme Bédié

Serge Alain KOFFI

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) Henri Konan Bédié a affirmé mercredi à Daoukro (centre ivoirien) qu’il ne comptait pas répondre “aux attaques gratuites’’ des cadres du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dont il est la cible , après ses piques samedi à l’encontre du parti présidentiel.

“Les tenants du parti unifié RHDP ont peur. Ils ne font qu’enchainer meetings et conférences de presse pour échapper aux critiques sur la création de ce parti. Je ne répondrai pas aux attaques gratuites des tenants du parti unifié’’, a dit Henri Konan Bédié, recevant dans son village à Daoukro, les présidents des mouvements et associations de soutien au PDCI.

La tension est de nouveau montée d’un cran, ce week-end, entre le PDCI et le RHDP, la coalition au pouvoir dont le parti de M. Konan Bédié a décidé de se retirer pour rejoindre l’opposition.

Recevant samedi la jeunesse de son parti à Daoukro, M. Konan Bédié n’avait pas manqué d’envoyer des piques au RHDP qui organisait au même moment à Abidjan son premier congrès constitutif.

“Au moment où nos adversaires du RHDP unifié se réunissent avec pour bagages de l’huile, du riz, des chiffons et du pain, sans lesquels ils ne pourront faire du nombre. Ici à Daoukro, rien de tout ce folklore’’, avait lancé le président du PDCI.

Des propos qui passent mal au RHDP. Depuis, des cadres multiplient les déclarations dans lesquelles ils ne font aucun quartier au président du PDCI.

“Si Bédié descend dans la poubelle, ça ne sera pas bon pour lui’’, a prévenu la ministre de l’Education nationale Kandia Camara, en laissant entrevoir la possibilité d’éventuelles poursuites judiciaires contre l’ex-chef de l’Etat.

A ses partisans, venus lui présenter leurs vœux de nouvel an, M. Konan Bédié, a rappelé que “2018 a été une année difficile’’ pour le PDCI, ajoutant que “2019 sera décisive’’.

“N’écoutez pas les faux témoignages des temps nouveaux. C’est nous les vrais héritiers du père fondateur Félix Houphouët-Boigny’’, a-t-il poursuivi, sous les applaudissements des militants rassemblés.

Le RHDP et le PDCI se disputent le statut de dépositaire de l’héritage politique de Félix Houphouët-Boigny.

“Quoi qu’ils fassent, les tenants du RHDP ne seront jamais les héritiers légitimes du père fondateur que nous sommes’’, a insisté le successeur de Félix Houphouët-Boigny à la tête de la Côte d’Ivoire et du PDCI à la mort de ce dernier en 1993.

SKO

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: « Je ne répondrai pas aux attaques gratuites »des cadres du RHDP, affirme Bédié

  1. Comme chaque année en vacances, nos villes et quartiers fleuriront d’équipes de jeunes pour des tournois de football, aux noms déjà bien connus : Ajax, Juventus, PSG, Tottenham, Bayern, Manchester United, Porto, et bien sûr Réal et Barça. Mais tout le monde sait où se trouvent les vrais Réal et Barça. Donc, le temps des vacances, quelques jeunes peuvent se flanquer du nom de ces émérites et célèbres équipes de football. Aucun mal, et idem pour les Houphouétistes sur le tard : on sait où se trouve le VRAI houphouétisme.

    En effet, ces gens n’ont compris et adopté qu’un petit pan de l’houphouétisme, celui qui les arrange : l’ouverture offerte par l’homme à l’intégration de toute la misère sous-régionale dans son pays, au nom de sa célèbre pensée « la Côte d’Ivoire ne doit pas être une oasis de prospérité dans un désert de pauvreté ». Au nom de cela et sans exiger de réciprocité, Houphouët a eu des Directeurs généraux, des Directeurs centraux, des maires, des DG d’EPN, des députés, des conseillers, des ministres,… originaires du Sénégal, de Guinée, du Mali, de Haute Volta, du Niger,… Voilà l’aspect de l’houphouétisme avec lequel sont en phase les enfants adultérins.

    Mais l’houphouétisme, c’est aussi :
    – La tolérance. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – Le respect de la diversité ethnique exprimée dans la géopolitique. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – La non-violence. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – Le refus du désordre. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – La modestie et l’humilité. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – Le dialogue, « arme des forts ». Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – Le respect de la parole. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – Le refus de l’intrusion des armes dans la politique. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – L’aversion du sang humain versé. Vous voyez ça où au RDRHDP ?
    – etc.
    Alors, juste le temps d’un tournoi de Maracana, acceptez que les jeunes d’Abobo Avocatier prennent le nom de Real de Madrid. Ça ne trompe qu’eux, et eux seul.

Comments are closed.