Côte-d’Ivoire: N’zi Assamoua dépose sa démission du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda

En voilà un qui assume ses convictions et accepte les implications de ses convictions. « Anciennement secrétaire exécutif chargé du patrimoine et délégué de la délégation Pdci-Rda de Dimbokro 1, je viens par la présente vous faire part de ma démission, ce mardi 29 janvier 2019, de mes fonctions ci-dessus citées, auprès du président du Pdci-Rda », indique une lettre signée de N’zi Assamoua Désiré.

Ce haut cadre a été longtemps proche du président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, qui l’avait nommé directeur général du parti.

« Cette décision est motivée par nos divergences d’opinions et la ligne politique adoptée aujourd’hui par le Pdci-Rda. A compter de ce jour, je décide donc d’œuvrer au rassemblement des enfants de Félix Houphouët Boigny et de contribuer à la Paix, au Développement et à la Cohésion sociale de notre chère patrie la Côte d’Ivoire », explique le démissionnaire dans son courrier daté du 29 janvier 2019.

Le parti septuagénaire doit à celui qui vient de se décharger de ses fonctions, la réhabilitation de son siège de Cocody et plusieurs mesures de réforme dans la gestion du patrimoine.

Certains mettent à son actif les recensements actuels des militants et la relance des cotisations au sein de l’ancienne formation au pouvoir.

Cette démission intervient au lendemain du congrès du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le 16 janvier. Une formation qui regroupe plusieurs mouvements proches du Pdci-Rda, dont celui de N’zi Assamoua Désiré lui-même, dénommé « Pdci pas à pas ».

Ce raccrochage arrive aussi après les charges d’Henri Konan Bédié qualifiant le Rhdp de rassemblement de « détourneurs de deniers publics » et de fils « adultérins » d’Houphouët-Boigny, ancien président et fondateur de la Côte d’Ivoire moderne.

Benoit HILI
Fratmat.info

Author: La Rédaction