Jacqueville Cote-d’Ivoire: Le ministre Amon Tanoh promet le bitumage de la route du pétrole

Le maire de Jacqueville Joachim Beugré a reçu les vœux des populations des 3A, jeudi dans son village de Sassako. Les invités sont repartis avec une promesse ferme, le bitumage d’un important axe routier du département.

La cérémonie haut en couleur a été rehaussée par la présence du ministre des affaires étrangères Marcel Amon Tano, un homme sûr du président de la République Alassane Ouattara. Sous Gbagbo, Beugré Joachim a été son directeur de cabinet au ministère de la construction. Amon Tanoh, comme précisé par lui-même, est également de Jacqueville de par sa mère.

Dans son allocution le ministre a promis plus de présence aux côtés de ses parents à partir de maintenant, plus particulièrement auprès du maire Beugré  »de façon plus visible » en vue de booster avec lui le développement de la cité balnéaire. Il s’est félicité de l’adhésion du maire Beugré au Rhdp estimant que ceci est un choix de raison, un geste qui va dans le sens de la  »politique en faveur des populations ».

 »Je ne suis pas un politicien et je ne fais pas de la politique. Mais je dis qu’il faut faire la politique des populations c’est pourquoi je m’exprime peu surtout quand il y a beaucoup de bruit comme en ce moment », a-t-il déclaré avant de donner une bonne nouvelle.  »Alassane Ouattara vous a donné le pont. Moi je sais ce que ça représente et nous ne le remercierons jamais assez. Maintenant que le pont est là, nous n’aurons aucune excuse si nous n’allons pas plaider auprès de celui qui nous a donné le pont pour avoir ce qui va avec le pont, le développement. L’une de nos doléances principales, c’est le prolongement de la route de Jacqueville, 60 km en tout. Je prends l’engagement de me battre pour qu’avant 2020, vous sachiez que le processus du bitumage est irréversible. Je vous le dis parce que ça se fera. Et ça se fera avant 2020. Je ne dis pas que ça sera terminé avant 2020. Vous verrez qu’au moins les études et les travaux même auront commencé. Je vous le promets ».

Bien avant lui, Beugré Joachim a salué les populations pour sa réélection, cette fois avec un écart de mille voix alors que cet écart était de 34 voix seulement en 2013. Une fois encore, il a expliqué son adhésion au Rhdp.  »J’ai conseillé à nos parents d’arrêter de faire la politique avec notre cœur mais de faire la politique avec notre tête. On peut aimer Paul mais si c’est Jean qui nous apporte le développement, allons avec Jean. Si j’adhère au Rhdp et que cette adhésion peut apporter le bitumage de Jacqueville Toukouzou alors tant mieux. La politique n’est pas une affaire de sentiments, ce n’est pas une affaire d’émotion, c’est une affaire de raison. (…) Monsieur le ministre, si cette route est bitumée, ce n’est plus Beugré qui sera Rhdp mais tout le département de Jacqueville qui sera Rhdp », a éclairé le maire.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire