Forces armées en Côte-d’Ivoire: 429 militaires et gendarmes retraités reçoivent des chèques de 2 milliards de Fcfa

Le fonds de prévoyance militaire (Fpm) a apporté assistance, récemment, à 429 militaires et gendarmes appelés à faire valoir leurs droits à la retraite le 31 décembre 2018. Les responsables de cette société de secours mutuels et de prévoyance sociale, ont remis des chèques équivalents à plus de 2 milliards de Fcfa à l’ensemble de ces hommes en armes qui retournent à la vie civile, à l’effet de les aider à vivre décemment leur retraite.

Le président du conseil d’administration du Fpm, le général de brigade Gnaolé Gbeuglé Clément, au cours de cette cérémonie de remise de chèque à l’hôtel Palm-Club à Cocody, a expliqué que cette somme est le cumul des droits de ces bénéficiaires, déterminé sur la base de la durée dans le plan de retraite, du cumul des cotisations des différents grades d’avancement majorées d’un coefficient multiplicateur pour le plan entraide de fin de carrière (Efc) et rémunéré à un taux d’intérêt minimum pour le Fpm. « Aujourd’hui, vos droits de retraite vous accompagneront dignement en attendant le versement de la première pension de retraite (…). Si pour le régime retraite, le Fpm rompt avec vous ce matin, ce n’est pas le cas pour la couverture médicale », a-t-il rassuré. Avant de rappeler aux retraités que « La santé étant un droit fondamental, le fpm vous ouvre le droit à maintenir votre adhésion au régime maladie universelle. En tant que membre affilié, vous pouvez poursuivre votre cotisation dans le cadre de l’assurance maladie ».

C’est le général de division, Koné Mambi, qui représentait le ministre d’Etat, ministre de la Défense à cette rencontre. En cette qualité, il a précisé que cette somme est une aide en vue de la préparation à la retraite en attendant le versement de la première tranche de leur pension après de bons et loyaux services rendus à la nation ivoirienne. « Je remercie vivement le Fpm pour avoir mis en place cet outil qui nous permet d’envisager l’avenir, la retraite avec espérance et sérénité », s’est-il ainsi exprimé, satisfait.

Le général de division, Koné Mambi, s’adressant aux militaires et gendarmes qui sont désormais en période d’inactivité, a fait savoir que la retraite n’est pas la fin des temps, mais une autre étape de la vie qui commence. « Je vous souhaite une retraite et une bonne utilisation des fonds que vous avez reçus », a-t-il conclu.

KANATE MAMADOU

Author: La Rédaction