375 Fcfa le kg de cajou pour la campagne 2019 en Côte-d’Ivoire, contre 500 F pour l’exercice précédent

Hamsatou ANABO

Le gouvernement ivoirien a fixé mercredi à 375 FCFA le prix du kilogramme du cajou dont la Côte d’Ivoire est premier producteur mondial, pour la nouvelle campagne 2019 qui s’ouvre le 15 février, contre 500 F pour l’exercice précédent.

« Pour la campagne 2019 qui démarre le 15 février, le prix bord champs est fixé à 375 FCFA le kilogramme de noix de cajou bien séchées, bien triées et ne comportant aucune matière étrangère », a annoncé le porte-parole du gouvernement Sidi Touré.

Selon M. Touré, la campagne 2018 a été marquée par la mise en œuvre de nouvelles mesures visant le développement de la transformation de l’anacarde.

Il a indiqué « ces mesures ont conduit à une hausse de près de 6,7% de la production nationale, soit 761.317 tonnes de noix brutes par rapport à 711.236 tonnes en 2017 ».

Concernant les revenus redistribués aux producteurs estimés à 404 milliards de FCFA en 2018, contre 509 milliards en 2017, Sidi Touré a souligné que « les difficultés de commercialisation ont provoqué une baisse de 20%.

« A la date du 31 décembre, 624.648 tonnes ont été exportées pour 46.303 tonnes résiduelles, ces stocks seront achetés par le conseil du coton et de l’anacarde », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction