Dg CIE/SODECI Côte-d’Ivoire: Nommé directeur des opérations chez Eranove, Amadou Bakayoko se rapproche du poste

Amadou Bakayoko se rapproche du poste de Dg

La rumeur l’avait nommé directeur général du groupe Cie/Sodeci contrôlé à majorité par des capitaux français. Voici l’ancien Dg de la Rti officiellement nommé directeur des opérations chez Eranove. L’on pourrait en déduire qu’en Côte d’Ivoire, il n’y a jamais de fumée sans feu.

Le jeune polytechnicien quitte ainsi la tête de la Rti, l’entreprise à capitaux publics après environ sept ans de service. Selon des bruits de couloir, Ahmadou Bakayoko qui s’agaçait des injonctions des hautes autorités du pays, n’avait plus le cœur à l’ouvrage et il a nourri le désir de partir monnayer ses talents ailleurs. On lui reprochait de ne pas être trop ancré au Rhdp et de ne pas avoir des réflexes de militant qui privilégierait la propagande au service du parti. Il quitte donc le bourbier de la Rti sans véritablement imprimer sa marque, la télévision et la radio nationales étant restées au service du pouvoir au lieu d’être de véritables canaux de service public, c’est-à-dire la télé et la radio de tous les Ivoiriens sans distinction. Seul le côté technique a pu connaître quelques innovations avec ce spécialiste de la télécommunication et des maths.

Directeur des opérations d’Eranove, est pour l’instant un strapontin pour lui car, selon nos informations, une bien meilleure situation attend le désormais ex-Dg de la Rti. Ahmadou Bakayoko pourrait être nommé, prochain directeur général de la Cie/Sodeci dont le principal actionnaire est Eranove. Il est un pur produit du système d’enseignement supérieur français qui a fait ses preuves chez Canal + et même aux Etats-Unis. C’est un cadre très côté comme les aiment les entreprises françaises en quête de perles rares, d’origine africaine.

Selon les mêmes sources, le sort de l’actuel Dg Dominique Kacou serait déjà scellé. Il en aurait été informé et lui-même aurait fait ses adieux à ses collaborateurs au cours d’une réunion. Il devrait quitter le juteux poste de Dg en mars, perdant ainsi sa bataille engagée contre Eugène Zadi (le jeune frère du mythique Marcel Zadi Kessi, l’ancien Pca) nommé récemment directeur de la communication d’Eranove. Cette bataille aura duré des mois et fait beaucoup de dégâts collatéraux au sein de Cie/Sodeci : calomnie, délation, perte de postes, licenciements, perte de profit, baisse de la motivation chez les travailleurs…

L’actuel ministre de l’Energie, Abdouramane Cissé, lui aussi polytechnicien ne serait pas étranger à la propulsion de Ahmadou Bakayoko. Son lobbying en faveur de celui-ci a payé. Les deux ADO boys du système Ouattara entretiennent de bonnes relations et font partie du même réseau de polytechniciens chevronnés comme l’est aussi l’actuel Dg du Bureau national d’étude technique et de développement (Bnetd), Ange Kinampara Coulibaly.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Facebook Comments

Author: La Rédaction