Conseil régional du Guémon en Côte-d’Ivoire: Plus de 4 milliards FCFA adoptés au titre du programme triennal 2019-2021

Le nouveau conseil régional du Guémon (dans l’ouest de la Côte d’Ivoire), présidé par Dr Célestin Serey Doh, a tenu sa première session ordinaire le 6 février 2019, à Duékoué au cours de laquelle le conseil a analysé et adopté son programme triennal (2019-2021) qui s’élève à plus de 4 milliards FCFA.
Ce programme comprend 13 actions (subventions, fonds d’aide aux jeunes et aux femmes, sport et culture etc.) d’un montant de 474 millions FCFA, et de 63 projets dont 12 nouveaux évalués à 4 612 827 FCFA qui seront réalisés sur les trois ans par le conseil régional du Guémon, selon le directeur du Développement et de la Planification, Narcisse Gnazélé Gboagnon. Néanmoins, le directeur du Développement et de la Planification a exhorté les conseillers à mettre à profit leurs carnets d’adresse pour la recherche des ressources additionnelles. Ce programme a été voté à l’unanimité par 45 conseillers présents sur les 59, soit 14 absents. Par ailleurs, les projets qui ont connu un début d’exécution et ceux en fin d’exécution sont » prioritaires ».

Dans son discours d’ouverture, le président du conseil régional, Dr Célestin Serey Doh a remercié l’équipe sortante et promis sa touche particulière au développement de la région du Guémon en collaboration avec les filles et fils de la région. Ceci, en mesurant les défis à relever. « Je voudrais m’adresser à vous, mes frères et sœurs, cadres et travailleurs, fils et filles de notre région, à vous, fils et filles de Kouibly et Facobly, à vous fils et filles de Bangolo et de Duékoué, afin que nous conjuguions ensemble nos efforts pour le meilleur devenir du Guémon qui a tant souffert du sous-développement », a-t-il indiqué.

Pour atteindre son objectif, selon les attentes des populations de la région, Dr Doh estime qu’ « on peut être ensemble, mais par moment on ne partage pas la même opinion. C’est tout cela qui œuvre à la démocratie positive », a expliqué le premier responsable du développement du Guémon.

Il a tenu à faire des précisions quant à l’ensemble du personnel qui va accompagner l’institution pendant sa mandature. « Nous ne sommes pas une équipe qui va mener une chasse aux sorcières, mais nous allons faire quelques réaménagements techniques les jours à venir, afin de booster l’administration locale», a-t-il prévenu.

Le secrétaire général 1 de la Préfecture de région, Mané Abdoulaye, représentant le préfet de région, préfet du département de Duékoué, a invité le nouvel élu et son équipe à maintenir l’osmose avec la population. « Si vous faites ce que les populations souhaitent, vous aurez toujours du monde avec vous », a conseillé le représentant du préfet de région.

La première session ordinaire du conseil régional du Guémon s’est déroulée en présence de certains élus, des chefs traditionnels, des chefs de communauté, des guides religieux et des chefs de service.

Kpan Charles envoyé spécial à Duékoué

Votre commentaire facebook ici

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire