Côte-d’Ivoire: Après son départ du RDR, Soro annonce la création du Comité Politique (nouveau mouvement)

Serge Alain KOFFI

Huit jours après sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a annoncé vendredi la création d’un nouveau mouvement, dénommé “Comité politique’’, qu’il va lui-même présider, “pour mener des réflexions sur les grandes questions d’intérêt national’’.

L’ex-président de l’Assemblée nationale, par ailleurs vice-président du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), a signé l’acte fondateur de ce comité politique à sa résidence abidjanaise à Marcory, à l’entame d’une conférence de presse qui a drainé de nombreux journalistes (nationaux et internationaux).

Mais avant les deux porte-paroles du comité politique ont lu face à la presse l’acte constitutif du comité politique. Anne Marie Bonifon en français et Messou Kouablan, pour la version anglaise.

Mme Bonifon a expliqué que le Comité avait plusieurs missions dont celles de “mener des réflexions sur les grandes questions d’intérêt national, proposer des instruments et des cadres de promotion de la démocratie, la consolidation de l’Etat de Droit et l’affermissement des valeurs républicaines’’.

Ce nouveau mouvement “sera composé de personnalités choisies et nommées par le président’’ Guillaume Soro, entouré pour la circonstance de plusieurs de ses proches notamment Affoussiata Bamba Lamine, Méité Sindou, Tefhour Koné, Tiburce Koffi et Konaté Zié.

M. Soro s’est ensuite prêté aux questions des journalistes, à qui il a plusieurs fois indiqué que son mouvement n’est “pas un parti politique’’.

Interrogé sur l’acquittement prononcé par la Cour pénale internationale (CPI) en faveur de Laurent Gbagbo, il s’est dit heureux et a réitéré son intention de rencontrer « sans hésitation » l’ancien chef de l’Etat dont il a été le Premier ministre entre 2007 et 2011, « s’il le désire lui aussi ».

Le député de Ferké (nord), anciennement membre du groupe parlementaire RDR à l’Assemblée nationale, a également annoncé avoir adhéré dans un groupe parlementaire en voie de création dénommé “Rassemblement’’

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction