Côte d’Ivoire: Un syndicat d’enseignants du privé laïc menace de fermer les écoles publiques

Oumar Camara

François VANIE

Les enseignants du Syndicat national des enseignants et personnels du privé laïc de Côte d’Ivoire (Synepplaci), qui observent une grève illimitée depuis le 5 février, ont menacé, mercredi, à Abidjan, de « faire fermer les écoles publiques » si le gouvernement n’ouvre pas les négociations.

« Si nous ne sommes pas reçus et satisfaits, nous iront fermer leurs écoles », a déclaré le Secrétaire général du syndicat Oumar Camara parlant des établissements publics, lors d’une conférence de presse à son siège.

Le Synepplaci, revendique « un arrêté portant augmentation des salaires dans le secteur privé laïc de l’éducation nationale, une communication du gouvernement pour signifier qu’il a payé 2 ans d’augmentation de salaire en 1994 et en 1995, le paiement de plus de deux cents millions de stock d’arriérés de salaire à payer ».

Pour M. Camara, les autorités ne reçoivent que les fonctionnaires pendant qu’ils sont « oubliés » avant d’ajouter ‘’qu’il faut que ça s’arrête’’.

Le privé laïc s’occupe de « 60% des enfants du primaire et du secondaire en Côte d’Ivoire ».

M. Camara a exhorté les représentants du syndicat venus de l’intérieur du pays à respecter « les consignes ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire