Ressources aurifères : Après l’Égypte, Centamin s’active en Côte-d’Ivoire

(Niamey et les 2 jours) –

Les ressources minérales des projets aurifères ivoiriens de la compagnie Centamin, active en Egypte sur la mine Sukari, ont augmenté de plus de 100% en 2018. La société a publié en fin de semaine dernière les résultats d’un programme de forage qui font état d’une hausse de 58% des ressources du projet Doropo et d’une déclaration de ressource vierge au projet ABC.

Le projet Doropo, situé dans le Nord-Est de la Côte d’Ivoire et couvrant une superficie de 2 721 km², héberge désormais ainsi 2,13 millions d’onces de ressources indiquées et 0,8 million d’onces de ressources inférées.

Au projet ABC, la déclaration de ressource inexploitée a été effectuée au prospect Kona Sud, qui héberge 650 000 onces de ressources indiquées et 450 000 onces de ressources inférées.

«2018 a vu une nouvelle augmentation de nos investissements et du niveau d’activité en Côte d’Ivoire sur nos propriétés de 3 472 km². Nous n’avons qu’effleuré la surface du potentiel de ces actifs et nous poursuivons une campagne intensive en 2019 pour définir davantage d’onces d’or de qualité.», a déclaré le PDG, Andrew Pardey.

S’il n’en est encore qu’au stade de l’exploration en Côte d’Ivoire, Centamin produit déjà de l’or en Egypte notamment à Sukari, seule mine aurifère en exploitation du pays. La compagnie cotée à Londres et Toronto, possède des propriétés d’exploration au Burkina Faso.

Louis-Nino Kansoun

Author: La Rédaction