Défense Côte-d’Ivoire: La gendarmerie recherche une quinzaine d’éléments qui ne répondent plus à l’appel

Des éléments de la gendarmerie nationale ne répondent plus à l’appel dans leurs différentes unités depuis des années pour certains et des mois pour d’autres.

Selon linfodrome qui donne l’information, certains éléments sont victimes d’invalidité physique ou bénéficient d’un arrêt temporaire de travail non respecté.

Il s’agit d’une quinzaine d’éléments, indique le média qui cite des sources sécuritaires. Et d’expliquer qu’en pareille circonstance, une procédure est mise sur pied afin de constater l’absence et les mobiles.

A cet effet, la hiérarchie a engagé des recherches pour retrouver ces gendarmes classés en deux catégories. Ceux qui ont déserté et les grands malades.

« Pour les malades, certains n’ont pas signalé leur absence à leur unité. Au point où leurs chefs ne les trouvent nulle part, ni dans leur unité d’origine ni au service de santé », explique le média qui dit avoir l’information d’une source sécuritaire.

Il y a également une catégorie frappée d’infirmité, à la suite de maladie ou d’un accident. Ces personnes devenues infirmes, ne font plus partie du corps, relève la source sécuritaire qui ajoute que la liste d’une quinzaine de gendarmes radiés est la conséquence d’une enquête diligentée depuis la période 2014-2016.

Jean Bavane Kouika
Source: Fratmat.info

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Défense Côte-d’Ivoire: La gendarmerie recherche une quinzaine d’éléments qui ne répondent plus à l’appel

Laisser un commentaire