Frat Mat Côte-d’Ivoire: Après un licenciement massif pour motif économique, un nouveau recrutement envisagé

Le plus ancien organe de presse à capitaux public, Fraternité Matin pourrait accueillir dans les prochains jours de nouveaux membres au sein de son personnel. Si l’on en croit des informations dignes de foi, de nouveaux travailleurs ont déjà bouclé leur procédure de recrutement et attendent de commencer le travail. Parmi ces nouveaux arrivants, figureraient des journalistes et non des moindres. Un super Ebony (lauréat du concours annuel de journaliste organisé par l’Unjci) est annoncé dans l’équipe rédactionnelle.

Fraternité Matin s’était débarrassé, courant décembre, d’une bonne partie de son personnel (officiellement 123 personnes) dont 11 journalistes pour motif économique. Une mesure qui obéissait à un plan de redressement de la maison qui croupissait sous le poids des dettes.

Contacté, un membre de la direction n’a pas voulu commenter cette information, faisant allusion à des rumeurs. Une chose est cependant sûre, les travailleurs licenciés qui ont toujours l’oreille tendue, entendent donner une suite judiciaire appropriée si ce recrutement se confirmait.

Pour notre source, il n’y a point de doute, Fratmat va recruter. Le licenciement de décembre, commente-t-elle, consistait plus à libérer des travailleurs indésirables qu’à sauver véritablement la maison du précipice.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction