Côte-d’Ivoire: A Bouaké des enseignants grévistes tabassés, trois blessés et une dizaine de motos incendiées

À Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire, trois enseignants ont été grièvement blessés ce lundi. Une dizaine de motocyclettes appartenant aux enseignants grévistes ont aussi été incendiées. Les faits se sont déroulés à Ahougnansou, un quartier de la ville de Bouaké.

Tôt ce matin, les syndicalistes se regroupent au carrefour PMI, non loin du château d’eau.

Alors que les enseignants grévistes se concertent pour voir comment mener leur marche pacifique, voilà qu’un véhicule 4×4 rempli de personnes [encagoulées pour certains selon des témoins] non encore identifiées, foncent dans le groupe.

Le reste du groupe se disperse. Leurs engins à deux roues qu’ils ont stationnés à quelques pas de leur rassemblement sont incendiés. Dans les échauffourées deux enseignants sont blessés, un troisième blessé renversé par le véhicule des agresseurs est aussi enregistrés.

Un ancien député de la commune de Bouaké a été cité comme le recruteur des ex-combattants démobilisés dans le but de mater les grévistes aux abords des écoles de la ville.
Le préfet de la région Tuo Fozié et d’autres autorités de la ville se sont rendus sur les lieux dans le but de calmer les esprits.

Liman Serge avec 2cminfo.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire