Côte-d’Ivoire: Ouattara crée une nouvelle unité spéciale confiée à son frère, les Forces françaises se posent des questions

Le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara aurait, selon La Lettre du Continent N°795 du mercredi 27 février 2019, finalisé le verrouillage de son appareil sécuritaire présidentiel, avec la création d’une Unité d’élite, officiellement dénommée Unité de Lutte contre le Grand Banditisme [ULGB].

Cette unité placée sous le commandement de l’ancien membre des FN, le Colonel Inza Fofana dit Gruman, dépendrait pour ses finances du frère cadet du chef de l’État, le ministre des affaires présidentiel Brahima Ouattara.

Par ailleurs, la LC indique que plusieurs opérations de livraisons d’armes sur la base militaire des forces armées ivoiriennes situées à l’aéroport de Port-Bouet à Abidjan, ont eu lieu ces derniers mois. Des mouvements qui « attirent de plus en plus l’attention des Forces françaises en Côte d’Ivoire (FFCI), voisines de la base de l’armée de l’air ivoirienne », indique La Lettre du Continent.

L’ULGB vient s’ajouter au Groupement de sécurité de la Présidence de la République [GSPR] et aux Forces spéciales des Forces armées de Côte-d’Ivoire [FACI].

Sylvie Kouamé

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: Ouattara crée une nouvelle unité spéciale confiée à son frère, les Forces françaises se posent des questions

Comments are closed.