Mobile money en Côte-d’Ivoire: Orange bank va proposer « des crédits légers très courts » aux abonnés « Orange »

Dans une interview accordée au site usine-digitale.fr, Paul de Leusse, directeur général de la banque mobile Orange Bank, annonce le déploiement de sa banque à l’international, dans des pays d’Europe mais aussi en Afrique francophone. La Côte-d’Ivoire occupe une bonne place dans cette stratégie d’implantation en Afrique subsaharienne.

Si Orange Bank essuie 169 millions d’euros de pertes en 2018, la néobanque ne relâche pas les efforts pour s’imposer en tant que banque mobile et digitale. Rencontré en marge du MWC 2019, Paul de Leusse nommé en juin 2018, détaille sa stratégie de développement. Mais cela sera-t-il suffisant ?

(…)

UN DÉPLOIEMENT À L’INTERNATIONAL

L’autre grand projet 2019 porte sur le déploiement à l’international. Cela va se matérialiser par le lancement d’Orange Bank en Espagne au quatrième trimestre, « sur une offre très simple de paiement et de crédit conso ». Mais avant cela, Orange va également déployer son activité bancaire en Roumanie. Il s’agira d’un service léger, actuellement en cours de test.

Des lancements sont également prévus en Côte d’Ivoire, au Sénégal puis au Mali et au Burkina Faso. « On a demandé une licence à la Banque centrale pour cross-seller les 42 millions de clients Orange Money en Afrique à qui on proposera des crédits très légers très courts ». Car sur ce volet international, Orange Bank déploie trois modèles selon les taux de bancarisation des pays (lire encadré ci-dessous).

3 modèles Orange Bank, selon les pays
Dans le cadre de sa stratégie de déploiement à l’international, Orange Bank adapte son offre selon trois typologies de pays :
• Pays où près de 100 % des clients sont bancarisés : Orange Bank lance une offre de banque complète. C’est le modèle dit « Europe de l’Ouest » déployé en France et en Espagne qui sera dupliqué plus tard en Slovaquie, en Belgique et en Pologne.
• Pays où le taux de bancarisation se situe entre 50 et 80 % : lancement d’une offre de transfert d’argent, de paiement et de crédit conso (probablement pas de collecte de dépôt). Cela concerne notamment les pays d’Europe de l’Est (Roumanie, Moldavie…) et le Maghreb.
Pays avec des taux de bancarisation de 10 à 20% : lancement d’un service de micro-crédit et de micro-épargne lié à Orange Money. Cela concerne l’Afrique subsaharienne et plus précisément la zone CFA Ouest.

Lire toute l’interview en cliquant sur ce lien

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire