Monnaie et Finances : La chute du Cédi au Ghana préoccupe les milieux d’affaires

Le Cédi ghanéen (GH¢) a subi une dépréciation par rapport au dollar et à la livre sterling sur les deux derniers mois. Le dollar qui s’échangeait contre 4 cedis est passé à 5,51 le 25 février.

En réponse, la Banque centrale (BoG) a sorti plusieurs directives pour réguler le marché de change. En dépit de la chute de la monnaie ghanéenne, les fondamentaux demeurent solides avec, notamment, un déficit ramené de 9,3% à 3,9%, soit le plus bas en dix ans. Certains analystes estiment que la Banque Centrale doit injecter des devises sur le marché pour réguler le taux de change.

S’exprimant sur le sujet, en marge d’une rencontre tenue le 27 février , le président Nana Akufo-Addo s’est dit conscient de l’inquiétude des milieux d’affaires et de la population face à la récente dépréciation du Cedi. “Je suis extrêmement contrariée et anxieux à ce sujet aussi. Je tiens à assurer que tous les efforts sont déployés pour arrêter le déclin et rétablir la stabilité du cedi afin d’améliorer la compétitivité de l’industrie ghanéenne. Très bientôt, nous verrons les résultats de notre politique”.

La baisse du cédi s’inscrit dans une longue tendance. En 2009, 1000 Cedis valaient 840 dollars. Aujourd’hui, le même montant vaut seulement 227 dollars.

FinancialAfrik.com

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire