Grève Éducation en Côte-d’Ivoire: Cacophonie chez les syndicalistes, des écoles toujours closes

A quand la reprise effective des cours dans le primaire et le secondaire publics?

La réalité est que ce lundi matin, des écoliers de plusieurs établissements publics sont revenus à la maison. Les classes sont restées fermées dans des écoles de Yopougon notamment à la Selmer, à la Sicogi. On pouvait lire le désarroi des jeunes élèves sur les visages. La désolation était plus perceptible chez les parents d’élèves venus accompagner leurs enfants.

La veille au JT de 20 h la télévision publique avait informé l’opinion de la reprise des cours ce lundi. Une déclaration de l’isepci, l’un des syndicats à la grève lue par Bly Blé David en faisait foi. Dans sa déclaration, le syndicaliste a rendu compte d’une assemblée générale tenue samedi mais qui n’a pas décidé de la suspension du mot d’ordre. Bien au contraire. C’est dit-il, le secrétaire général en personne qui a pris cette décision sur la base de promesses de discussion du gouvernement. Des promesses assorties d’un chronogramme. C’est tout. Aucune revendication n’est encore satisfaite et M. Bly a donné rendez-vous à ses camarades le 26 avril pour rendre compte du bilan des discussions avec le gouvernement.

Cette position n’est pas du tout partagée par l’ensemble des syndicats à la grève. Les cours n’ont donc pas repris ce lundi au grand dam de la communauté éducative. Une fois de plus, la télévision de service public a fait dans la propagande car à la vérité aucun accord n’a été obtenu.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction