Mobile money en Côte-d’Ivoire: Le gouvernement annonce des « discussions » avec les opérateurs

Hamsatou ANABO

Le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré, a annoncé mercredi à Abidjan que des discussions « sont en cours » avec les opérateurs de téléphonie mobile qui ont appliqué une hausse de 7,2% sur les tarifs de transfert d’argent, à l’issue d’un conseil des ministres.

« Les discussions sont en cours avec les opérateurs de téléphonie mobile pour avoir des résultats », a dit M. Touré, précisant qu’ »il y a aura des résultats la semaine prochaine ».

Le 25 février, les opérateurs de téléphonie mobile ont appliqué une hausse de 7,2% sur les tarifs de transfert d’argent évoquant de « nouvelles taxes » sur les transactions instaurées dans l’annexe fiscale 2019.

L’autorité de régulation des télécommunications (ARTCI) avait exigé l' »arrêt immédiat », sur les transferts d’argent.

Dans une note début février, la direction générale des impôts avait assuré qu' »aucune taxe nouvelle » n’a été instituée dans ce sens et précisé que les « taxes qui existaient déjà dans le dispositif fiscal, sont exclusivement à la charge des entreprises de transfert d’argent par téléphone mobile et non de l’usager ».

Trois opérateurs de téléphonie mobile opèrent en Côte d’ivoire, à savoir Orange, MTN et Moov. Le taux de pénétration au mobile money au 30 septembre 2018 est de 49,45% avec un parc d’abonnés au mobile money estimé à 12.530.808 personnes (Orange: 6.542.993,MTN: 4.580.204, Moov: 1.407.611 abonnées) , selon des données de l’ARTCI.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire