La Haye RDC: Bemba exige plus de 68 millions d’euros de dédommagement à la CPI

L’ex vice-président congolais, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) pour « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » après plus de dix années passées en prison, a demandé plus de 68 millions d’euros de dédommagement, selon un communiqué reçu de son avocat.

L’annonce de cette requête face à la Cour pénale internationale (CPI) a été faite par l’avocat de l’homme politique congolais poursuivit puis acquis des charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

« Le but de cette demande est de tenter de réparer une partie des dommages causés à l’homme et à sa famille par son arrestation, sa détention et les actes accessoires de la Cour et de certains États parties », a déclaré Peter Haynes dans un document transmis à la CPI.

Jean-Pierre Bemba, ancien riche homme d’affaires devenu chef de guerre puis vice-président, a passé plus d’une décennie en détention après sa condamnation en première instance en 2016 à 18 ans de prison pour les meurtres, viols et pillages commis en Centrafrique par sa milice entre octobre 2002 et mars 2003.

Avec BBC Afrique

Author: La Rédaction