Côte-d’Ivoire: Allah Kouadio Remi fait injonction à l’État de libérer sa maison qui sert de préfecture à Tuo Fosié à Bouaké

(…)

Pour le gouvernement ivoirien, Bouaké doit jouer son rôle de deuxième ville du pays avec une économie performante qui prendra socle sur le grand marché dont la reconstruction sur le financement C2D est toujours attendu.

Mais, avec le divorce consommé entre le PDCI-RDA et le RHDP, Allah Kouadio Rémi, cadre PDCI-RDA, lui, n’a pas attendu longtemps pour passer à l’offensive. L’ancien ministre de la Santé et de l’hygiène publique, de l’Environnement et du développement durable a fait injonction à l’Etat de libérer sa résidence qui sert de bureaux à la préfecture administrative de département et de région.


« Il a demandé de lui verser un loyer dont le montant a été jugé excessif. Il a alors proposé la cession par vente, là encore, le montant a été jugé exorbitant. Du coup, grâce au financement des travaux de l’aéroport, on a pu bénéficier d’une quote-part pour la réhabilitation des bureaux centraux de la préfecture de région » reconnaît notre source.

Pôleafrique.info a pu faire le constat effectif des travaux de remise en état des bâtiments qui serviront bientôt de bureaux au préfet de région, Tuo Fozié et à son personnel. Une guérite est en construction vers la fin de clôture, côté carrefour CNPS. « Nous aurons désormais une équipe d’alerte sécuritaire qui réagira en cas de situation » fait savoir notre source.

L’article entier sur poleafrique.info

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction