« L’année scolaire ne sera pas compromise » en Côte-d’Ivoire, le gouvernement se veut rassurant

Edwige FIENDE

Le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré a assuré mercredi que « l’année scolaire 2018-2019 ne sera pas compromise », expliquant que les syndicats des enseignants, en grève depuis deux mois, ont pris l' »engagement » de mettre fin a leur mouvement.

Faisant le point d’une réunion mardi entre le gouvernement et près de 35 syndicats, M. Touré a indiqué que « des engagements ont été pris » par les enseignants qui ont décidé de « lever » leur mot d’ordre de grève « d’ici la fin de la semaine ».

« Cet engagement nous rassure sur le fait que l’année ne sera pas compromise », s’est réjoui le ministre de la Communication.

« Tout le monde est positif quant à l’issue favorable de cette crise », car « les points de divergence sont en train d’être traités », a-t-il ajouté.

Les enseignants ont entamé depuis deux mois une grève pour réclamer entre une augmentation de leur indemnité de logement, et la suppression des cours de mercredi.

Selon Sidi Touré, « la reprise des cours est effective » en dépit « de quelques poches de résistance dues à certains syndicats récalcitrants ».

Mais mardi, à l’appel Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI, le principal syndicat estudiantin), des élèves ont manifesté pour réclamer la reprise des cours.

M. Sidi qui a déploré ces manifestations éclatées à Abidjan et des villes de l’intérieur du pays, a évoqué « quelques arrestations » qui « sont en train d’être traitées ce jour » dans le cadre de « l’apaisement ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire