Côte-d’Ivoire: « Un audit » de la gestion faite par Soro de l’Assemblée Nationale « est possible » (Gon Coulibaly)

Au moment où des informations « très accusatrices » contre des personnalités en poste en Côte-d’Ivoire, sur un complot «ourdi» contre Soro Guillaume, circulent dans certains réseaux, le Premier ministre ivoirien lors de sa conférence de presse tenue ce jeudi à Abidjan, n’écarte pas un audit de la gestion faite par l’ancien chef rebelle, de l’Assemblée nationale. Pour Gon Coulibaly « un audit ne se déclenche que s’il y a des soupçons », tout en indiquant qu’il espère «que l’institution aura été gérée normalement». (Hervé Coulibaly)

« Je ne vois pas de raisons de s’acharner contre Soro » (Amadou Gon)

Emma ASSEMIEN

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, a affirmé jeudi à Abidjan qu’il ne voyait « pas de raisons de s’acharner » contre Guillaume Soro, après sa démission de son poste de président de l’Assemblée nationale début février, lors d’une conférence de presse.

« Je ne vois pas de raisons de s’acharner fondamentalement sur Guillaume Soro qui est un jeune frère », a dit M. Gon, précisant que sa démission « est sa décision ».

Le 8 février, Guillaume Soro avait démissionné de son poste de l’Assemblée nationale.

Sommé de clarifier sa position vis-à-vis du parti unifié, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Guillaume Soro avait décidé de ne pas rejoindre ce nouveau parti, ce qui lui a valu selon lui son poste de président de l’Assemblée nationale.

« Ce qui s’est passé est sa décision, ce sont ses choix », a insisté M. Gon.

Intervenant sur la polémique sur une rumeur de « fouille des biens » de M. Soro, le premier ministre a indiqué qu’il en avait « pas connaissance » et qu’ »un audit ne se déclenche que s’il y a des soupçons ».

« Il y a des données qui seront (disponible) nous espérons que l’institution aura été gérée normalement », a conclu M. Gon.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire