Des producteurs de café-cacao suspendent leur « grève illimitée » entamée depuis près d’un mois

Hamsatou ANABO avec Francois Vanié

Le Syndicat national pour le progrès agricole de Côte d’Ivoire (SYNAP-CI), une plateforme de producteurs, a suspendu vendredi à Abidjan sa « grève illimitée », entamée depuis près d’un mois, pour protester entre autres contre « le blocage » lié à la commercialisation du café dont le pays 3e producteur africain, lors d’une conférence de presse.

Début février, le syndicat avait entamé une « grève illimitée » pour réclamer « le paiement du prix différentiel » de stock de la campagne 2016-2017, mais aussi « le blocage » lié à la commercialisation du café.

Le Syndicat avait exigé en 2017 un audit du fonds de soutien (censé servir de compensation en cas de difficultés) et de la gestion de l’ensemble de la filière café cacao.

Le prix du kilogramme de cacao était fixé à 700 FCFA en 2017-2018 contre 1.100 FCFA pour l’exercice précédent.

Cette baisse de 400 FCFA entre les deux campagnes était principalement imputable à la chute des cours internationaux du kilogramme de cacao de plus de 35%, en raison de la surproduction.

Concernant le café, le syndicat avait évoqué « un blocage de la commercialisation du café depuis l’ouverture de la campagne (décembre) ».

En 2018, les opérations d’exportation du café avaient été bloquées lors de la campagne précédente. Le conseil café-cacao (CCC), l’organe de régulation avait évoqué un manque de bateaux et de magasins de stockage.

Le gouvernement avait fixé le prix du café à 700 FCFA le prix du kilogramme contre 750 FCFA pour l’exercice précédent.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire