Inclusion financière: Comment Visa révolutionne l’accès aux services financiers en Côte d’Ivoire

Un an après la signature d’un accord

Moins d’un an après la signature d’un protocole d’accord avec l’Etat de Côte d’Ivoire visant à numériser les services publics et à assurer l’accès aux services financiers à un plus grand nombre d’Ivoiriens, Visa, le leader mondial de solutions de paiements, a annoncé les étapes franchies jusqu’à ce jour pour la Côte d’Ivoire.

Aida Diarra [photo], Directrice Générale Afrique subsaharienne, a exprimé la satisfaction de la multinationale au regard des premiers résultats suite au protocole d’accord. «En tant qu’un des plus grands réseaux de paiement au monde, nous sommes déterminés à contribuer aux initiatives d’inclusion financière à travers le monde. Nous avons vu une réelle opportunité de travailler avec le gouvernement ivoirien pour avoir un impact positif dans la région et nous sommes fiers des succès obtenus en si peu de temps. Ce partenariat nous a montré qu’avec la bonne stratégie, nous pouvons atteindre efficacement les personnes exclues du système financier et le faire de manière durable. Nous sommes très optimistes pour les mois à venir, car nous serons en mesure d’intégrer davantage d’Ivoiriens dans le système financier formel », a déclaré, le 19 mars 2019, la directrice lors d’une conférence de presse.

Dans la première phase de son plan d’action conformément au dit protocole, la société a réalisé au trois chantiers majeurs sur les six contractés. Il s’agit :

– Premièrement d’un partenariat avec le ministère de l’Education nationale. celui-ci prévoyait la mise en place d’un programme national d’éducation financière destiné à impliquer plus de 15 mille ivoiriens dans 22 villes du pays. Fournir aux Ivoiriens des informations et outils en vue de gérer leurs finances personnelles – comprendre les concepts de planification financière et d’épargne – comprendre et adopter les paiements numériques, tels étaient les objectifs de ce programme.
– Deuxièmement, d’un partenariat avec la Poste de Côte d’Ivoire. Le projet consistait ici à développer des moyens de paiement électronique pour l’acquisition d’une gamme de produits locaux sur la plateforme e-commerce de la poste. Ce partenariat a également permis de commander et payer désormais par voie électronique des copies d’actes administratifs tels que les copies d’extrait de naissance à travers la plateforme www.documents.ci.

– Troisièmement, un partenariat avec la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique afin de digitaliser le paiement des bourses d’étude des étudiants, les salaires et frais de mission des fonctionnaires et agents de l’Etat, les frais et dépenses de compétition des athlètes de Côte d’Ivoire.
Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances très engagé dans ce dossier était aux côtés des responsables de Visa au cours de cette conférence. « Notre objectif est de répondre aux besoins des personnes financièrement vulnérables de notre pays et de rechercher la stabilité financière pour chaque Ivoirien. (…) Nous nous engageons à travailler avec Visa afin que des milliers d’Ivoiriens aient accès à un réseau de paiement sécurisé, essentiel à une croissance économique durable », a déclaré le ministre.

D’autres chantiers sont annoncés dans les mois à venir. Ils concernent 1,1 million de producteurs de café cacao qui pourront utiliser les solutions de Visa pour des opérations sur leurs comptes bancaires. 35 mille transporteurs seront également pris en compte à travers des solutions de paiement visant à réduire les difficultés de la petite monnaie. Visa étendra également ses réalisations à d’autres engagements, tels que l’ouverture de comptes financiers à distance via une application mobile ou par sms, en s’appuyant sur la base de données d’identités nationales pour chacun des 23,7 millions d’Ivoiriens.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction