Côte-d’Ivoire: Et si on parlait des 20 milliards des futurs retraités à la BNI, une banque presqu’en faillite

Lu pour vous

Désolé de gâcher l’ambiance des palabres routinières dans les partis politiques, mais peut-on espérer que les leaders d’opinion s’intéressent un peu à cette opération financière qui permet à la CNPS, c’est-à-dire à l’argent des cotisations des salariés futurs retraités, de renflouer la BNI, quasiment en faillite notamment en raison d’opérations bizarres dans la filière cacao qui ont conduit à des défauts de plein d’exportateurs ?

Après les paysans, ce sont les petits salariés qui deviennent les vaches à lait de la bourgeoisie parasitaire qui dirige la Côte d’Ivoire. Qu’est-ce qui prouve que la BNI sera mieux gérée demain que Petroci, ruinée puis privatisée partiellement par qui on sait ?
Tout le monde s’en fout ?

Tambou Tchagain

Author: La Rédaction