Côte-d’Ivoire: Interpellé par Interpol au Ghana, Damana Pickass toujours en garde à vue

Suite aux mandats d’arrêts qui étaient lancés contre lui par le pouvoir Ouattara, Interpol Ghana a mis aux arrêts Damana Pickass ce lundi en fin de matinée.

Selon des Ivoiriens sur place a Accra: «Malgré les explications données aux autorités policières ghanéennes par le concerné et le ministre Justin Katinan Kone, porte-parole du Président Laurent #GBAGBO, celles-ci sont restées inflexibles jusqu’à présent, expliquant n’avoir rien reçu du régime Ouattara sur l’annulation de ces mandats. Interpol Ghana est rentrée en contact avec Abidjan. Après des tours dans plusieurs services, le Vice-président du FPI a été trimbalé de bureau en bureau et est en ce moment (ce soir) dans les locaux d’Interpol Ghana, après un passage au ministère de l’intérieur »

Liman Serge

Plus d’infos suivront

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Interpellé par Interpol au Ghana, Damana Pickass toujours en garde à vue

  1. C’est une décision à contre temps dont le pays aurait dû se passer. J’espère que les autorités ivoiriennes ne feront pas de ce gars un martyr de plus.

  2. Eh Gbrou … le petit bandit de la télé est pris dans le filet du Bravetchè !!!!

    Le microbe Pickeur qui voulait faire coup d’état aussi longtemps que Ouattara sera au pouvoir est mis en cage ce jour. Il va venir terminer son feuilleton télé version Brou Amessan Pierre Israël !!!

    On a besoin de lui pour déchirer les résultats de 2020 … et déclencher le match retour malachiquement promis !!!

    Krrrr krrrr krrrr….

    Regardez son visage on dirait un petit ghanéen soudeur de marmites !!!

    té ande

Laisser un commentaire