Incendie de la morgue d’Azaguié: Mamadou Koulibaly annonce une enquête de la Gendarmerie et du Centre antipollution (Ciapol)

Suite à l’incendie survenu à la morgue d’Azaguié, dans la nuit du mardi au mercredi 27 mars 2019, le maire de la ville, Mamadou Koulibaly, a convoqué une réunion de crise dans la matinée du mercredi 27 mars 2019.

Cette rencontre a réuni les parents des défunts, le sous-préfet, les responsables de la société privée chargée de la gestion de la morgue, le médecin-chef du centre de santé, les chefs de village et les conseillers municipaux.

Tout en exprimant sa « profonde compassion » aux familles touchées, l’équipe municipale dirigée par Mamadou Koulibaly a annoncé une enquête pour situer les responsabilités et les causes de cet incendie. Cette enquête, selon le conseil municipal, sera menée par « la gendarmerie et le Centre ivoirien antipollution (Ciapol) ».

Les parties présentes à cette rencontre ont pris les décisions suivantes:

« les familles qui le souhaitent, peuvent inhumer les corps au cimetière municipal sans frais. Celles qui choisissent de déplacer les corps peuvent le faire aux frais de la société des pompes funèbres, qui renonce à tous les frais passés de conservation et prend en charge les frais de transport et d’enterrement. Toutes les familles ont décidé d’inhumer aujourd’hui (Ndlr: mercredi) les 11 corps (dont une femme morte en couches avec des jumeaux) ayant tous pu être identifiés ».

Il faut rappeler que le feu a calciné au moins 8 corps, selon un reporter de l’Agence ivoirienne de presse, sur place.

Edouard KOUDOU
Fratmat.info

Author: La Rédaction