Le déficit de la Côte-d’Ivoire sur son budget de 13 milliards $ en 2019 devrait se situer autour de 3% du PIB

Consultez le projet de budget 2019 sur ce lien

(Agence Ecofin) – La Côte d’Ivoire devrait enregistrer à partir de 2019, un déficit budgétaire situé à environ 3% du PIB. C’est ce qu’a annoncé le FMI dans un communiqué publié ce mercredi.

Grâce à ce déficit, le pays ouest-africain pourra se conformer à la norme communautaire dans l’espace UEMOA, qui fixe le plafond du déficit budgétaire à 3% du PIB. Il était à 4% du PIB l’année dernière.

L’institution indique également que le déficit du compte courant du pays s’est creusé à 4,7% du PIB en 2018. Cette situation a été causée par la détérioration des cours du cacao et le renchérissement des prix du pétrole qui ont entraîné une baisse des exportations en valeur.

Néanmoins la croissance économique du pays est restée forte. D’après le FMI, elle a atteint 7,4% en 2018, grâce à une forte croissance de la demande interne. « Les perspectives à moyen terme sont favorables mais toutefois sujettes à des risques baissiers. L’activité économique devrait rester soutenue en 2019 et les perspectives à moyen terme confirment la poursuite d’une croissance robuste.», a à cet effet indiqué, Céline Allard, directrice de la Mission du FMI en Côte d’Ivoire qui s’est déroulée du 14 au 27 mars 2019.

Pour 2019, le pays a adopté un budget de près de 13 milliards $, en hausse de près de 8,6% par rapport à celui de l’année précédente.

Moutiou Adjibi Nourou

Photo: Une rue de Daloa, dans le centre-ouest du pays

Author: La Rédaction