67% des ressortissants du Burkina-Faso vivant en Côte d’Ivoire sont analphabètes

L’ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire a présenté les défis qui attendent le nouveau Consul du Faso à Abidjan le 30 mars, dans les locaux du Consul à Abidjan-Plateau.

Mahamadou Zongo a invité le nouveau consul, Nana Benjamin, à relever ces défis dont ses compatriotes attendent beaucoup de résultats positifs.

« Les défis qui vous attendent sont nombreux. L’on peut citer, entre autres, la déclaration des naissances des Burkinabè car ils sont nombreux, aussi bien en ville qu’en milieu rural qui ne disposent d’aucun acte de naissance ou de jugement supplétif. Il y a aussi la scolarisation des enfants car selon le recensement de 2014, la communauté burkinabè vivant en Côte d’Ivoire compte près de 67% d’analphabètes, situation qui s’explique par des raisons historiques », a relevé l’ambassadeur du Faso en Côte d’Ivoire, Mahamadou Zongo, lors de la présentation du nouveau Consul du Burkina Faso, à Abidjan.

Le diplomate a par conséquent invité ses compatriotes à aider le nouveau Consul à réussir sa mission. Aussi, il les a exhortés à participer à l’opération de délivrance des nouvelles pièces afférentes aux élections de 2020 au Faso. A cet effet, une mission sera en Côte d’Ivoire du 23 avril au 13 mai, a-t-il souligné.

Yaméogo Nicolas, délégué du Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger, Mme Ilboudo née Ouédraogo Léontine, chef de service de l’état civil au Consulat, Mme Sinan née Ouédraogo Lamoussa, leader d’Association féminine ont été faits chevalier de l’ordre du mérite pour les différents services rendus à leur Nation dans l’exercice de leur mission.

Jean Bavane Kouika
Fratmat.info

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire