Côte-d’Ivoire: Des experts mettent en doute «la subvention de 38 milliards cfa» aux planteurs de cacao

Le gouvernement ivoirien par le biais du Conseil du café et du cacao, a annoncé récemment une subvention de 38 milliards de francs cfa en soutien aux prix d’achats aux producteurs de cacao. Cette subvention permettrait selon le gouvernement de maintenir le prix d’achat aux producteurs à 750 Francs cfa le kilo de cacao. Selon le Conseil du café et du cacao cette subvention permettrait de maintenir les prix à 750 fcfa contre 650 cfa, prix réel si l’on tient compte des effets « des décotes » sur le prix.

Un petit calcul permet de se poser des questions sur la réalité de cette subvention. En partant du fait que le prix du cacao à l’international est actuellement de 1,9 euro le kilo, une déduction des 750 fcfa (1,15 euro), laisse une marge de 1,9-1,15=0,75 euro, soit 491 francs cfa.

«Où se trouve donc la subvention ?», se demande un acteur de la filière interrogé à Abidjan. «De quelle décote parle Yves Koné ?». Notre interlocuteur conseille plutôt au gouvernement de libéraliser le marché du cacao car selon lui, «si le marché était libéralisé, le planteur aurait gagné 1000 francs par kilo de cacao vendu durant cette campagne intermédiaire en cours. Et ce, sans leur fameuse subvention».

Le prix du kilo au Ghana, 2e producteur mondial, est maintenu sur la même campagne intermédiaire à 896 francs cfa.

Hervé Coulibaly

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire