Passé au PDCI-RDA, l’ancien maire RDR de Man assène ses vérités au Pouvoir depuis Biankouma

Le président de l’Alliance des amis du Tonkpi pour le changement (Aatc), Dr. Tia André, prépare activement l’élection présidentielle de 2020, pour le compte de l’opposition. Il l’a affirmé au cours de la cérémonie de présentation du coordonnateur de l’Aatc de Biankouma, le mercredi 27 mars 2019. L’occasion lui a été donnée de lancer un appel aux partis de l’opposition.

« Depuis Biankouma, je lance un appel à l’opposition ivoirienne pour se préparer activement pour 2020. C’est dans l’union sacrée que nous serons forts pour éjecter définitivement le Rhdp. Mettons-nous ensemble car le Rhdp ne doit plus prospérer dans ce pays. 2020 est le carrefour qu’il ne faut pas louper. 2020 doit appartenir à l’opposition ivoirienne », a lancé le député ex-cadre du Rassemblement des républicains (Rdr) de Man.

Pour Dr Tia André, la création de l’Aatc répond à un besoin fondamental de changement. Car, à l’en croire, le Tonkpi a été trahi par l’actuel chef de l’État. « Alassane Ouattara ne nous a pas aidés dans le Tonkpi. On a voté en 2010, en 2015. Qu’est-ce que nous avons eu, rien. Il nous a promis le développement. Là, nous faisons partie des régions les plus enclavées de ce pays. Le Tonkpi fait la honte nationale aujourd’hui. Nous avons été trahis par Dramane », a-t-il martelé. Et de poursuivre : « Je suis venu vous dire que nous sommes fatigués. Il ne faut pas conjuguer tout dans le ventre. Chers parents, le Tonkpi, c’est pour nous. Il faut que nous démontrions à M. Ouattara que nous n’avons plus besoin de lui. Nous voulons un changement. Et en 2020, le règne de M. Ouattara doit prendre fin ».

Il s’est, par ailleurs, adressé aux deux tendances au sein du Front populaire ivoirien (Fpi). Le président de l’Aatc les a exhortées à se mettre ensemble pour éviter que leur parti soit fragilisé. Le député de Man commune a salué tous les partis de l’opposition qui ont décidé de se joindre à cette ambition afin de faire bloc pour chasser le Rhdp parti unifié du pouvoir. « Le Rhdp est une coquille vide. Nous sommes plus forts et c’est étant ensemble et dans l’union que nous le réussirons. Nous devons être prêts pour qu’en 2020, le pouvoir d’État revienne à l’opposition », a-t-il asséné. Notons que plusieurs partis étaient représentés notamment le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Raci), le Fpi, l’Union des sociaux démocrates (Uds), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et l’Udtci.

Merci Honorable Courage André Tia. Ensemble pour 2020

Author: La Rédaction