Le « transfert » du pouvoir est « évident » en Côte-d’Ivoire en 2020, pour Ouattara

Manuella YAPI

Interrogé sur l’éventualité de sa candidature pour un troisième mandat à la présidentielle de 2020, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a affirmé samedi à Abidjan que le « transfert » du pouvoir à « une nouvelle génération » lui parait « évident », dans un panel lors de la 12e édition du forum Mo Ibrahim.

« Je n’ai jamais occupé de fonction plus de six ans (…). Il est clair que pour moi, la voie va vers un transfert à une nouvelle génération. Ça me parait tellement évident », a dit M. Ouattara, appelant à un « renouvellement de génération en Afrique ».

Même si, en raison « d’arrangements » politiques, la nouvelle Constitution promulguée en 2016 a abrogé la limite d’âge pour les candidats, « la morale voudrait qu’on se dise qu’à un moment donné on offre moins en contribution à son pays quand on prend de l’âge et par conséquent il faut être raisonnable », a-t-il ajouté, sous les acclamations du public.

« Je ne vous dis pas que je m’en vais », a poursuivi le président ivoirien, suscitant des éclats de rire, avant de souligner que sa décision concernant 2020 « est presque prise » et sera connue « l’année prochaine ».

Depuis l’adoption de la Constitution la possibilité d’un troisième mandat d’Alassane Ouattara, qui entretient par ailleurs le flou à chacune de ses interventions sur le sujet, fait débat et est diversement interprétée.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire