Le nouveau nonce en Côte d’Ivoire, Ante Jozic, victime d’un grave accident de la route

Urbi & Orbi Africa

Le nouveau nonce apostolique en Côte d’Ivoire, Mgr Ante Jozic, a été victime d’un grave accident de la circulation en Croatie, son pays d’origine, dimanche 7 avril. Son état est désormais stable.

La nouvelle a été rendue publique par la mission d’étude du Saint-Siège à Hong Kong, le lundi 8 avril, dans un communiqué : « Mgr Ante Jozic a eu un grave accident de voiture la nuit dernière et est maintenant hospitalisé pour traitement immédiat ». Mgr Jozic, nommé par le pape nonce apostolique en Côte d’Ivoire le 2 février, était auparavant en mission à Hong Kong.

Le drame est survenu dimanche 7 avril, vers 18 heures, dans un tunnel de Split, une ville côtière de la Croatie, son pays d’origine. La voiture du diplomate de 52 ans est entrée en collision frontale avec une autre voiture dans le tunnel Saint-Elias. Les deux conducteurs ont été immédiatement conduits à l’hôpital, mais le second, âgé de 24 ans, est décédé plus tard.

Snimka zaslona

État stable mais critique

« L’état de santé d’Ante est devenu stable après sa première opération la nuit dernière (NDLR dimanche). Il recevra une deuxième opération à 19 heures. Heure de Hong Kong », a rassuré Mgr Javier Herrera-Corona, responsable de la mission du Saint-Siège à Hong Kong avant d’ajouter  : « Heureusement, il a évité de graves blessures à la tête. »

Mgr Jozic a été le représentant de facto du pape en Chine continentale pendant dix ans. L’accord provisoire entre le Vatican et la République populaire de Chine sur les nominations d’évêques, signé le 22 septembre 2018, a été approuvé au cours de son mandat.

Mgr Jozic avait quitté Hong Kong pour Split, son diocèse d’origine, en vue de son ordination épiscopale prévue pour le 1er mai. Le nouveau nonce en Côte d’Ivoire a, en effet, été « élevé en même temps à la dignité d’archevêque » par le pape François qui lui a assigné « le siège titulaire de Cissa ».

Dans son communiqué, la mission d’étude a invité à prier pour le prompt rétablissement Mgr Jozic tout en exprimant sa « solidarité » avec la famille diplomate.

De son côté, le diocèse de Split-Makarska a appelé « tous les croyants et les personnes de bonne volonté à la prière et à la compassion chrétiennes » et exprimé ses « condoléances à la famille du jeune homme décédé dans cet accident de la route. »

Même élan de prière en Côte d’Ivoire où, depuis l’annonce de l’accident, les catholiques formulent des prières pour le représentant du pape sur les réseaux sociaux.

Ante Jozic devait prendre ses nouvelles fonctions à partir du 1er mai prochain en Côte-d’Ivoire.

Guy Aimé Eblotié

Author: La Rédaction