La cathédrale Notre-Dame de Paris en flammes

« On n’est pas sûrs de pouvoir enrayer la propagation du feu », selon un porte-parole des pompiers.

Le feu a pris dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d’Europe. Emmanuel Macron, qui a reporté à mardi son allocution, s’est rendu sur place. De Washington à Berlin, partout l’émotion est grande.

Plusieurs centaines de pompiers sont en cours d’intervention lundi 15 avril dans la soirée, pour tenter d’éteindre l’incendie qui ravage la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le feu a pris dans les combles de la cathédrale ont indiqué les pompiers. La flèche s’est effondrée sur elle-même. Selon le porte-parole de Notre-Dame, l’incendie se serait déclaré aux alentours de 18 h 50.

Le président de la République, Emmanuel Macron, qui a reporté à mardi son allocution, se rend sur place, a annoncé l’Elysée.

Plus d’infos sur lemonde.fr

Émotion mondiale après l’incendie à Notre-Dame de Paris

Les réactions sont fortes dans le monde entier pour témoigner de l’effroi créé par les terribles images de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole mondialement connu de Paris et de la France.

Des réactions émues, en provenance du monde entier. Alors que la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole mondialement connu de la ville de Paris et de la France, était en proie à un dramatique incendie lundi 15 avril, de nombreux dirigeants étrangers ont fait part de leur tristesse et de leur soutien. Les images impressionnantes de l’incendie ont rapidement suscité une vague d’émotion internationale.

Les réactions ont été particulièrement nombreuses en provenance des États-Unis. «C’est horrible de regarder l’incendie massif à la cathédrale de Notre-Dame de Paris» a déclaré sur Twitter le président américain Donald Trump, appelant à «agir rapidement» pour contenir les flammes.

Melania Trump, la Première dame des États-Unis, a confié avoir le «cœur brisé» pour les Parisiens en voyant les images du brasier. «Je prie pour que tous soient sains et saufs», a tweeté l’épouse du président américain. Le vice-président américain Mike Pence a également indiqué que Notre-Dame est «un symbole de foi iconique partout dans le monde», partageant ses «pensées et ses prières» aux pompiers sur place et aux habitants de Paris.

«Un coup au coeur»
La chancelière allemande Angela Merkel, a également réagi par l’intermédiaire de son porte-parole: «Quelle douleur de voir ces atroces images de Notre-Dame en feu. Notre-Dame est un symbole de la France et de notre culture européenne. Toutes nos pensées à nos amis français. Nous sommes à leurs côtés.»

Dans la soirée, la première ministre britannique Theresa May a adressé ses «pensées» aux Français ainsi qu’«aux services d’urgence qui combattent le terrible incendie de la cathédrale Notre-Dame». Le maire de Londres, Sadiq Khan, a adressé son soutien à Paris en ce moment de «tristesse». «C’est vraiment terrible. Quel tragédie culturelle non seulement pour Paris et la France, mais pour le monde», a écrit la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon.

«Nous suivons avec inquiétude les informations nous arrivant de Paris sur l’incendie de Notre-Dame, l’une des plus belles cathédrales du monde. Une triste nouvelle pour notre histoire et notre patrimoine culturel universel», a tweeté le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez. La maire de Madrid, en Espagne, a également tweeté, en français, sa «tristesse» et son «inquiétude» devant l’incendie. Elle affirme la «solidarité» pour le peuple de Paris et le «soutien de la capitale espagnole à la maire de Paris Anne Hidalgo.

C’est «un coup au coeur pour les Français et pour nous tous les Européens», a tweeté, en français, le chef du gouvernement Giuseppe Conte. «Incendie terrifiant à la cathédrale Notre-Dame. Une pensée pour le peuple de Paris. De l’Italie toute notre proximité et toute l’aide que nous pourrons donner», a écrit de son côté le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

Le président de la république mexicaine a estimé que cet incendie est «un malheur pour l’art, la culture et la religion». Le président colombien, Ivan Duque, a également fait part de sa tristesse devant ce «dommage irréparable» qui touche ce «symbole mondial» qu’est la «cathédrale historique de Notre-Dame».

«Déchirant à voir. Notre-Dame en flammes dans ma ville préférée, Paris. Espère que le maximum pouirra être sauvé. #notredame», a écrit la Première ministre norvégienne Erna Solberg.

L’Église catholique de Terre sainte s’est dite «solidaire» de celle de France.

Votre commentaire facebook ici

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire