2020: Le chanteur A’Salfo appelle à la « tolérance » face aux « dérives langagières » en Côte-d’Ivoire

Manuella YAPI

Le lead vocal du groupe international ivoirien Magic System, Salif Traoré dit A’Salfo, a appelé mardi à Abidjan la classe politique à cultiver des « valeurs de paix et de tolérance », face aux « dérives langagières » à l’approche de la présidentielle de 2020.

« Je voudrais lancer un appel à l’endroit des hommes politiques (…) Nous assistons malheureusement à des dérives langagières en prélude à l’élection présidentielle de 2020 », a dit A’Salfo, dans son discours à l’ouverture de la 12e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA).

« Cultivons des valeurs de paix et de tolérance, mettons l’intérêt général au-dessus des intérêts partisans pour un développement durable », car « la Côte d’Ivoire a trop souffert », a-t-il poursuivi, en allusion à la crise post-électorale de 2010 qui a officiellement coûté la vie à au moins 3.000 personnes.

Placée sous le thème du « Genre et développement », la 12e édition du Femua s’est ouverte dans la matinée en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles la Première dame Dominique Ouattara et le ministre burkinabè de la Culture Abdoul Karim Sango, dont le pays est le premier invité d’honneur d’une édition de ce festival.

MYA

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire