Rentrée politique de Zady Dédjé: «Nous voulons une Côte d’Ivoire nouvelle, sans violence et sans guerre»

Le Front Populaire-Uni (FP-U) de Zadi Djédjé a effectué sa rentrée politique le dimanche 21 avril 2019 à la salle de conférence de l’établissement Gloris sis à Yopougon. La cérémonie avait pour thème « Disons non à la vieille classe politique ». Ainsi, Zadi Djédjé a appelé les militants et sympathisants de son parti à prendre position contre le maintien sur l’échiquier politique de la vieille classe qui, dit-il, entretient un discours de haine et de violence qui sont selon lui, source de guerre. « Nous voulons dire aux Ivoiriens que nous avons été bien inspiré en créant de façon prophétique, le FP-U et cela, au regard de ce que la Côte d’Ivoire a traversé et continue aujourd’hui encore de traverser. Notre parti se donne pour mission de construire une Côte d’ivoire nouvelle, sans violence et sans guerre à travers la grande tournée que nous organisons sur toute l’étendue du territoire», a déclaré Zadi Djédjé lequel a salué la déclaration du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui disait que le président Henri Konan Bédié et lui, allaient laisser la jeune génération prendre la place des anciens, référence faite à la candidature des anciens chefs d’Etat à la présidentielle de 2020.


« Nous saisissons la balle au rebond pour dire que les présidents Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Bamba Moriféré et certains de leurs lieutenants tels qu’Emile Constant Bombet, Djédjé Mady, Maurice Kacou Guikahué, Assoa Adou, Kabran Appiah, Amadou Soumahoro, Dagri Diabaté et Charles Konan Banny doivent prendre leur retraite avant 2020. Ils agissent comme s’il n’y avait pas de jeunes dans les partis politiques qu’ils dirigent ». Zadi Djédjé cite des cadres comme Amédée Kouakou, Danho Paulin, Richard Donwahi du PDCI, ensuite Damana Adia Pickass, Konaté Navigué et Michel Gbagbo du FPI et enfin Dah Sansan, Yayoro, Hamed Bakayoko et ceux qui n’appartiennent pas à une classe politique comme Guillaume Soro, Alain Lobognon qui, selon lui, doivent prendre la place de leurs ainés devenus improductifs politiquement. Le président du FP-U dit avoir mis en mission plusieurs délégations de base et de sections de son parti pour expliquer aux populations des zones rurales mais également des grandes villes qu’elles ne doivent plus suivre les anciens politiciens. La tournée débute selon l’orateur, le jeudi 25 avril et prendra fin le dimanche 28 avril. Il s’agit selon Zadi Djédjé d’aller dire aux populations de l’intérieur de ne pas accepter la candidature des acteurs politiques de la vieille classe.

LS

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction