Aboisso (Affiénou): Un vicaire (prêtre) retrouvé pendu dans sa maison par ses fidèles

Le vicaire de la paroisse Saint François d’Assise du village d’Affiénou, dans la sous-préfecture de Maféré, Bilé Attouoman, a été retrouvé pendu dans sa résidence à Affiénou, ce mercredi 24 avril 2019.

Les fidèles de la paroisse auraient attendu en vain le prêtre qui devrait officier la messe tôt le matin. S’étant résolus à aller le chercher à son domicile, ils le retrouvent pendu.

Des sources indiquent que le prêtre aurait laissé un message écrit dans lequel il demandait pardon, sans toutefois révéler les motifs exacts de cette repentance.
Marcel Assindjo, serait le nom du vicaire retrouvé pendu.

(AIP)

Le ministre Aka Aouélé appelle à l’amour et à la cohésion à Affiénou (Maféré)

Aboisso, 22 avril 2019 (AIP)-

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, a appelé les chrétiens de la paroisse Saint François d’Assisse d’Affiénou, village de la sous-préfecture de Maféré, à l’amour et à la cohésion sociale, dimanche, lors du baptême de la chorale Magnificat.
« Que chaque chrétien entretienne la flamme de l’amour dans cette paroisse et dans ce village, car l’amour appelle l’amour », a déclaré M. Aouélé, exhortant les paroissiens à la cohésion sociale.
Il a appelé la chorale Magnificat à persévérer dans l’excellence et dans l’expression de l’amour dans les chants.
Aka Aouélé, également président du Conseil régional du Sud-Comoé, a transmis des dons du président du sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio, et du maire de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot, avant de faire lui-même un don en numéraire à ses filleuls.
Jeannot Ahoussou et Jean-Louis Moulot étaient tombés sous le charme de cette chorale, lors d’une visite à Affiénou, a-t-on appris.
Le père curé de la paroisse, Marcel Assindjo, a également exhorté les paroissiens de Saint François d’Assise d’Affiénou à l’amour, à l’humilité et à considérer les frustrations et autres humiliations comme un prélude à la gloire à l’instar du christ ressuscité après tant de souffrances.
Des chants d’allégresse et un moment de louange ont conclu cette célébration eucharistique de la pacques à Saint francois d’Assise à Affiénou.
La chorale qui a été rebaptisée Magnificat a été créée en 1999, a-t-on appris.

Author: La Rédaction