En Côte-d’Ivoire « l’armée est en train d’amorcer sa montée en puissance », affirme le ministre de la défense

Emma ASSEMIEN

Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko a indiqué jeudi à Abidjan que l’armée était « en train d’amorcer sa montée en puissance », lors de la cérémonie de réception et de baptême d’un aéronef de type CASA C295 W acquis neuf.

« L’armée ivoirienne est en train d’amorcer sa montée en puissance » car en « 2011 l’armée de l’air était dotée de dynamiques et vaillants officiers et sous-officiers mais n’avait quasiment aucun aéronef », a indiqué M. Bakayoko.

Le ministre de la Défense a souhaité que « les troupes puissent s’en servir de manière harmonieuse (afin) que cet avion dont la durée de vie est au-dessus de 30 ans, puissent traverser des générations ».

« Nous écrivons une page historique de l’armée de l’air » car « c’est la première fois que l’armée de l’air a une acquisition de ce niveau et un appareil neuf », s’est-il réjoui.

Le CASA C295 W est un avion cargo tactique militaire développé en Espagne par la société AIRBUS DEFENCE AND SPACE. La Côte d’Ivoire est le 28em pays dans le monde à exploiter ce type d’avion.

L’avion est long de 24,45 mètre, haut de 8,66 mètre avec une envergure de 25,81 mètre et peut voler jusqu’à 10.000 mètre d’altitude avec sa capacité à transporter 71 passagers et 9.250 Kg de fret.

Ces missions seront d’ordre national et international. Elles concernent le transport des troupes, les missions aéroportées des troupes en écoles comme en unités, le transport du matériel militaire, les missions d’évacuations sanitaires peut emporter près de 30 brancards), les missions tactiques de reconnaissances.

En marge de cette cérémonie, 18 membres du personnel de l’armée de l’air dont le chef d’état-major, le général de brigade aérienne Alfred Koffi N’Guessan ont été décorés. Trois ont reçu la distinction de chevalier de l’ordre national, six de chevalier de l’ordre du mérite ivoirien et neuf la médaille des forces armées.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction