Suicide par pendaison d’un prêtre à Maféré en Côte-d’Ivoire: Voici le contenu du «courrier laissé par l’Abbé Richard Bilé »

Selon les informations du site catholique credo.christi.com, le suicide de l’Abbé Bilé, confirmé par la haute hiérarchie catholique en Côte-d’Ivoire, serait la conséquence d’une accusation de pédophilie contre l’homme de Dieu. Nous vous proposons un courrier «retrouvé » sur le lieu du suicide, attribué à l’Abbé.
Le père Yedo Lath Lambert, responsable de l’office diocésain de la communication de l’église catholique en Côte d’Ivoire, explique ce qui s’est passé : « Une semaine avant ce jour, l’évêque a été saisi de l’accusation de son prêtre d’un acte de pédophilie. Les dispositions idoines ont été prises en la matière attendant la conclusion de la semaine sainte. La procédure en la matière est en cours, quand Monseigneur Raymond Ahoua apprend ce matin le drame ».

Courrier
« Je demande pardon à tous mes amis, je demande pardon à ma famille. Celle de Maféré et celle de Bongouanou. Pardon à Duques, pardon à Flavien, pardon à Môh Kan, pardon à Samba, pardon à tantie Adéa Germaine, pardon spécial au père Kouman Germain et merci pour tout Doc ! Pardon au colonel Kassi Lucien, à Kassi Théodore. Tonton Akpkangni, tantie Amah Marie Tehoua ma chère maman. Pardon à à Adéa Franck (jumeau et à son frère), pardon à l’honorable Amalaman Gilbert, pardon à mon frère le père Allou Siméon Claretain (curé à notre dame du rosaire) Soubré.

Je souhaite être enterré à Bongouanou devant l’église Saint André où j’ai fait toute mon enfance à côté de la tombe du père Alexandre. Ainsi je ne serai pas trop loin de ma maman Marie-Cécile Tanoh. Mon cher père Pierre Kadjo, il faut bien négocier auprès de ton évêque monsieur Boniface et de monseigneur Raymond Ahoua pour que ce soit possible. Le plan B serait à Abrobakroeigneur Dacoury Priera continuellement pour moi. Mais je souhaite vraiment avec insistance que ce soit à Bongouanou. Près de Dieu, j’aurai la paix.

Je demande pardon à vous tous que j’ai offensé. Le monde des hommes est trop sévère et surtout fait de choses insaisissables. J’ai essayé de servir Dieu à travers mes frères et mes sœurs. J’ai aimé mon divin maître, il le sait bien c’est pourquoi, il me pardonnera et me fera bon accueil. Chers confrères prêtres, priez pour moi et surtout pardonne-moi. Mgr Paul Dakoury-Tabley (Pépé), pardonnez-moi. Mgr Raymond Ahoua, pardonnez-moi et surtout priez pour moi. »

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Suicide par pendaison d’un prêtre à Maféré en Côte-d’Ivoire: Voici le contenu du «courrier laissé par l’Abbé Richard Bilé »

  1. Si ce message vient de lui, je crois qu’il a sûrement commis un acte satanique….. A-t-il mis en grossesse la femme mariée de son meilleur ami ? …. comme un ami qui lui aussi a commis un tel acte et s’est donné la mort

Laisser un commentaire