En visite à Abidjan, Alpha Condé affirme que le débat sur sa candidature en 2020 ne l’intéresse pas

Manuella YAPI

En visite de 72 heures à Abidjan, le président guinéen Alpha Condé a affirmé jeudi soir que le « débat » sur une éventuelle modification de la Constitution de son pays qui lui permettrait de briguer un troisième mandat en 2020 ne l’intéresse pas, estimant qu’il n’a « de compte à rendre qu’au peuple de Guinée », lors d’une conférence de presse avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

« Il y a un débat en Guinée, moi j’observe (…) Mais c’est évident, le peuple de Guinée est un peuple souverain et personne ne peut l’empêcher de s’exprimer s’il (le) veut. (…). Pour le moment ce n’est pas un débat qui m’intéresse », a dit M. Condé, à la presse, quelques heures après son arrivée à l’aéroport d’Abidjan.

« Je n’ai de compte à rendre qu’au peuple de Guinée et éventuellement au peuple africain, mais je n’ai pas de compte à rendre à l’extérieur », a-t-il poursuivi, assurant qu’il « laisse le débat se développer dans le pays » et compte faire « la volonté (de son) peuple ».

A un an de l’élection présidentielle en Guinée, Alpha Condé n’a toujours pas clairement donné sa position sur l’éventualité d’une modification de la Constitution pour lui permettre de se succéder à lui-même. L’opposition et les organisations de la société civile ont annoncé début avril une coalition contre sa candidature pour un troisième mandat et des manifestions de protestation ont eu lieu dans ce sens.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction