Côte-d’Ivoire: Les coordinations LIDER déferlent sur Azaguié pour soutenir la candidature de Koulibaly à la présidentielle 2020

LIDER News

Ils sont venus de Boundiali, Cocody, Koun-Fao, Yopougon, Adzopé, Abobo, Grand-Lahou, Port-Bouët, Didoko, Koumassi, Man, Marcory, Dabou, Treichville, Nebo, Bingerville, Sud-Comoé, Anyama, Agboville, Adjamé, Akradio, Lakota etc. Plus d’un millier de militants et sympathisants ont convergé vers Azaguié pour prendre part hier, 1er mai 2019, à la clôture du 5e conseil national de LIDER qui avait débuté le 27 avril à Abidjan.

Sous la conduite d’Arnaud Gohi, responsable des activités de LIDER House et Alain Serge Coffi de la radio la Voix d’Azaguié, c’est sous un soleil radieux que les nombreux artistes ont ambiancé l’arrivée des délégations qu’un ballet incessant de bus venait déposer dans le parc de la mairie d’Azaguié, rejoindre les nombreuses populations locales présentes.

Il est 11 heures quand les festivités sont lancées par le Délégué Général Jacob Kouakou Atta. Après l’hymne national et le mot d’accueil du conseil municipal par la voix du 1er adjoint au maire Ako Adjoro Claud, cinq cadres de LIDER se succèdent pour aborder des points d’actualité et communiquer les conclusions des travaux du conseil national aux participants.

Stéphane Vangah, Délégué national à l’école et à l’emploi, tance le gouvernement sur la gestion de la grève des enseignants qui a privé nos enfants d’école pendant 2 mois, dit son yako à tous ceux qui ont souffert de la situation, prévient que toutes les conditions sont réunies pour une reprise de la grève et annonce que, compte tenu des difficultés financières que le gouvernement Ouattara impose aux plus défavorisés de la société, l’adhésion à LIDER sera gratuite jusqu’en fin 2019 pour tous les élèves, étudiants, sans emplois et paysans.

Dr Roch Omer Kraidy, Vice-Président en charge des affaires sociétales, indexe la couverture maladie universelle promise depuis belle lurette par le gouvernement, testée sur un groupe pilote composé uniquement d’étudiants non représentatifs de toutes les pathologies comme par exemple les maladies chroniques, et ridiculise une prétendue gratuité offerte pour des soins, alors que les infrastructures dans lesquelles les soins gratuits doivent être dispensés sont inexistantes, mal équipées ou même dangereuses, à l’instar du chu de Yopougon bourré d’amiante. Pour changer cet état de chose et faciliter l’accès à un hôpital de qualité à des prix abordables, il a lancé un appel à la société civile, aux mouvements associatifs, de jeunesse et aux bénévoles à soutenir résolument la candidature de Mamadou Koulibaly à la présidentielle d’octobre 2020, qui prévoit d’allouer 15% du budget de l’Etat à la santé conformément aux engagements pris par le Côte d’Ivoire à Abuja en 2001.

Françoise Kouamé, Conseillère de la présidente, s’attaque au problème de la carte d’identité, gratuite en 2009 et payante sous Ouattara, dont des millions d’exemplaires expirent dans un mois, rendant autant de personnes sans papiers, alors que ceux qui nous gouvernent ont pris les armes pour soi disant donner des papiers aux gens. Elle souligne que cette situation est voulue par les tenants du pouvoir, qui souhaitent exclure le maximum de personnes de la liste électorale, aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger, et dénonce le fait que les Ivoiriens du Burkina peuvent voter et pas ceux du Libéria, par exemple. Pour mettre fin à ces injustices et discriminations, elle a appelé la diaspora à travailler avec et soutenir étroitement les actions des Liders sur le terrain au pays pour permettre la victoire de Mamadou Koulibaly en 2020.

Revenant sur l’affaire du riz pourri que les autorités ivoiriennes ont laissé sciemment entrer dans le pays en mettant ainsi volontairement en danger la vie des populations, et condamnant vivement toute l’opacité qui entoure la destruction de cette marchandise avariée, le Délégué national au commerce et à l’industrie, Yves Meledje, rappelle que lorsque les déchets toxiques du Probo Koala sont entrés en Côte d’Ivoire en 2006, Mamadou Koulibaly, alors président de l’Assemblée nationale, a mis en place une commission d’enquête parlementaire et convoqué les acteurs de ce scandale pour qu’ils s’expliquent en direct au parlement, avec retransmissions en direct à la Rti. Il a donc lancé un vibrant appel aux syndicats, associations de femmes, militaires, corps professionnels, associations d’étudiants à se mettre ensemble pour porter Mamadou Koulibaly au pouvoir en 2020 pour retrouver la sérénité et la confiance aux actions du gouvernement.

Enfin, le Vice-Président Yacourwa Koné, en charge des relations avec les partis politiques, se fondant sur la réforme fantôme de la cei et du code électoral sans cesse repoussée par le gouvernement et la situation catastrophique des planteurs ivoiriens, souligne la nécessité d’alliances politiques construites autour du programme de LIDER, qui propose des réformes indispensables et cohérentes pour une vie épanouie du citoyen ivoirien, et avec Mamadou Koulibaly comme tête de liste en 2020.

La présidente de LIDER Monique Gbekia et le candidat #MamKoul2020 se sont ensuite adressés aux populations. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition.

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: Les coordinations LIDER déferlent sur Azaguié pour soutenir la candidature de Koulibaly à la présidentielle 2020

  1. « Le Chu de Yopougon bourré d’amiante » comme morceau choisi.
    En bon vous avez cette information et vous n’avez pas fait fermé cette structure sanitaire pendant votre règne calamiteux à la tête du pays quand on sait caractère cancérigène de ce produit nocif.
    Soit vous êtes dans la démagogie ou vous faites preuve d’ une méchanceté à l’endroit de vos concitoyens.
    Lider une dérivée de la refondation qui elle même est la plus vaste escroquerie morale jamais égalée.

    À chacun sa lorgnette !!!

Laisser un commentaire