Ivanka Trump, plus proche de l’Afrique que son père ?

C’est un fait que l’on a tendance à trop souvent oublier: Le continent africain est le seul endroit au monde où il y a plus de femmes entrepreneurs que d’hommes.

C’est en tout cas un fait qui n’est pas passé inaperçu aux États-Unis. C’est dans cette perspective, que les États-Unis ont annoncé le financement à hauteur d’1 milliard de dollars US à destination des femmes entrepreneurs africaines. L’annonce officielle a surpris plus d’une personne en Afrique, car la décision d’investir dans le continent africain a été émise par le gouvernement Trump.

Inutile de rappeler ici les tweets indélicats du président, il y a quelques mois de cela, concernant les pays africains…D’ailleurs, c’est sa fille, Ivanka Trump, devenue conseillère à la présidence, qui a été – selon toute vraisemblance- la véritable initiatrice de ce fonds destiné aux femmes .


Le financement sera octroyé dans le cadre du projet « 2XAfrica », lancé par le fond d’investissement Ovserseas Private Investment Corporation ( OPIC).

Quel est donc l’objectif derrière ce financement américain à destination des femmes entrepreneurs africaines?

Y a-t-il une stratégie officielle de la Maison Blanche?

Pourquoi Ivanka Trump s’intéresse-t-elle subitement à l’Afrique?

Serait-ce par un pur élan solidaire féministe de la part de la fille de Trump?

S’agit-il d’une pure stratégie financière aux objectifs cachés ?

Pour le moment, c’est silence et boule de gomme. La seule chose que l’on peut espérer aujourd’hui, c’est que ce fonds parvienne réellement à aider les femmes entrepreneurs africaines.

Financial Afrik, la Rédaction

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire